larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|la démocratie ne saurait se résoudre à une simple élection.

Publié par La revue2analck sur 8 Juillet 2013, 14:38pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|la démocratie ne saurait se résoudre à une simple élection.

Dusse-je le redire, jusqu’à m’écorcher la langue, la démocratie ne saurait se résoudre à une simple élection , fut-elle libre et légitime.

 

En effet je crois que la démocratie est fondée sur certaines règles et certains principes qui en constituent le socle, et par lesquels elle se définit.

 

Ces paramètres capitaux, sur lesquelles se  fonde la démocratie, se doivent d’être reconnus comme immuables, quelque soit le représentant du pouvoir, car il y va de la survie du sytème.

 

Or ; le plus courant des cas de figure qui se rencontre sur notre continent ; tient le plus souvent à la tentative effrénée de nos dirigeants, à rompre avec le respect de ces principes, pour le seul but de s’accrocher au pouvoir.

 

La grande dame qui souffre le plus souvent des assauts répétés de ces pervers du pouvoir ; c’est la constitution.

 

Non sans prendre par le raccorci de la violation et de la méconnaissance des principaux droits sur lesquels repose la démocratie.

 

Le tout aux fins de se refaire une viginité politique, dans le but  de faire du pouvoir leur propriété privée.

 

Pointé du doigt dans leur malencontreuse initiative ; « ces camés du pouvoir » n’hésitent pas à opposer la légitimité de leur élection ; ignorant cette réalité démocratique que François SUREAU se fait fort ; bienheuresement de rappeler et qui voudrait     « que la démocratie ne peut être réduite à une procédure, ni même à une élection, et  qu’elle se définit aussi, et peut être  surtout, par la garantie effective des droits qui la fondent. Lorsque ces droits sont méconnus, le régime cesse d’être légitime et la révolte se justifie. »

 

Dans leur dernière sortie médiatique, pour soutenir le refondateur, le FCBE par la voix de son cordonnateur AZATASSOU ; pour justififier la révision constitutionnelle  en cours au Bénin, n’a pas manqué de souligner qu’elle avait entre autre pour objectif, de permettre un certain un progrès de notre système.

 

Sauf que de progrès, les béninois n’en ont cure pour l’instant.

 

Ce qu’attendent les béninois, de leur gouvernants, c’est d’avoir du travail et voir leur quotidien s’améliorer .

 

Et si le pouvoir de la refondation manque d’initiative pour se rendre utile au peuple, alors qu’il s’occupe d’apaiser la grogne des égrenneurs de coton.

 

Qu’il travaille à faire rendre par ces représentants au sein du COS –LEPI, une copie assez appréciable de la LEPI.

 

Qu’il assainisse et apporte paix et serenité dans l’ordre judiciaire béninois.  

 

Ce sont là, au tant de sujets sur lesquels, le pouvoir de la refondation pourrait s’enorgueillir d’y avoir apporter un certain progrès dans l’amélioration de leur résolution.

 

 

Al TRICKY !

 

 

 

 

Commenter cet article

OTO WATA 08/07/2013 16:18

C'est pour cela qu'ils s'arrangent pour embrigander la correction de La LEPI. Ce sont eux qui étaient à la base des défauts que nous reprochons à la précédente version; pourtant ils se sont encore empressés d'arroger; quand il s'est agit de la révision de la liste électorale, pour oqper, les ppaux postes au sein de la COS LEPI. Pourquoi à votre avis ?

OTO WAYA 08/07/2013 16:37

hiiinnnn ! do nou dan dan mêho lè sin atchèmé ! Eho wo toho dou din

CQFD 08/07/2013 16:36

Big manager "DEVO NIN MIN?"

OTO WAYA 08/07/2013 16:34

Mais NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON! Cher ami; DIEU, BOUDHA, ALLAH ou tt ce que vous voulez comme divinité n'a rien à faire ici. C'est exactement le genre de discours sur lequel ils comptent, pour continuer à nous faire subir le pire. Il faut pouvoir dire NON et le clamer aussi fort et plus fort qu'ils voudraient nous en imposer. C'est nous le peuple; c'est notre voix qui compte ET ELLE SEULE

CQFD 08/07/2013 16:28

Il n'y a + qu'à s'en remettre au TT puissant pour espérer sortir de ce drame

OTO WAYA 08/07/2013 16:26

Personne! Déjà il suffit de voir sur place avec les journaux, qui sont permanament menacés.
Sur internet vos propos sont épiés et reportés par des intrus qui s'inscrivent exprès sur voutre page facebook comme "amis" . Et même au sein de la majorité présidentielle, il suffit de voir le sort réservé aux qques rares qui osent avoir une voix discordante, pour comprendre l'impact de la situation.

CQFD 08/07/2013 16:13

Ahhhh! merci à vous M.TRICKY de le leur préciser; pour nos frères de la majorité présidentielle; après l'élection il n'y a plus rien; tt le pays leur appartient. Et tant pis si la démocratie doit en pâtir.

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’