larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Bénin : une indépendance vieille de 56ans !

Publié par La revue2analck sur 8 Août 2016, 22:46pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue, #Les mots 2 @LNACK

|Bénin : une indépendance vieille de 56ans !

56ANS ! Voilà depuis combien de temps notre pays a pris en main son destin.
Enorme devrait-on dire ; plus d’un demi siècle ; le temps d’une vie.


Mais d’un autre point de vue ; force est de reconnaître que nous n’y sommes toujours pas.


Bien sûr ça n’est pas le pire du pire ; et incontestablement bien de choses ont été réalisé par les différents pouvoirs qui durant ce temps, ce sont succédés à la tête de l’état béninois.


Tout comme il ne fait aucun doute que sur le plan politique, au regard de l’évolution qu’aura connu notre pays depuis l’indépendance, la démocratisation reste un acquis considérable ; qui a fait prendre au Bénin, un détour vers l’espérance d’un monde meilleur.


Mais c’était sans compter les fils du pays, aux mains desquels le sort du pays sera laissé, afin qu’ils en fassent, un pays sain, riche et prospère, pour le bonheur des béninois.


Malheureusement ce rêve, les béninois continuent de le faire ; cette fois-ci les yeux ouverts et de la plus amère des manières ; car l’âpreté de leur quotidien, même s’il connaît quelques bonifications ; est loin d’avoir connu le regain positif ; qu’on ne cesse de leur promettre.


Oui ! depuis mars dernier ; le nouvel homme fort a promis monts et merveilles aux béninois.


Oui ! On peut se permettre d’espérer qu’il saura avec le gouvernement à la tête duquel il est; trouver les remèdes au mal béninois.


D’ailleurs , à en croire les rumeurs qui s’élèvent d’une cellule de communication centralisée, qui peine à donner de sa pleine valeur ;  les signes avant coureur, d’une prochaine reprise, s’amoncellent, au gré des actions en force, que mènent le ministre d’état en charge du Plan et du développement et bien d’autres de ses collègues du gouvernement ; pour remettre le pays béninois en selle. 


Mais au risque de passer pour un pessimiste endurci ; je persiste à crier que je reste sur ma fin ; non pas que je ne veuille accorder au pouvoir en place, un quitus sur sa gestion naissante qui est loin ; et à bien des égards ; de laisser indifférent les béninois.


Tout simplement parce que je me suis toujours bien gardé, de faire montre d’un engouement empressé ; à l’encontre de quelque pouvoir d’état ; même si en l’espèce, je suis au plus tréfonds de moi ; certain que les hommes qui sont aujourd’hui en place ; de par leur vécu politique et professionnel ; sont à même de remettre considérablement en cause ; et à mon grand ravissement ; ce pessimisme qui me caractérise, à chaque fois qu’il est question de politique et surtout de politique au Bénin.


56ans donc ! Et que vogue plus que jamais l’espoir d’un peuple, qui ne cesse de remettre son sort, entre les mains de politiques, toujours en mal d’être à la mesure de sa confiance.


Puisse _ et ce sera mon unique vœu pour cet anniversaire _ le pouvoir de la rupture s’élever comme l’exception qui infirmera cette donne.




@LNACK !     

 

 

 

 

 

 

 


 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’