larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Présidentielles 2016 au #Bénin : les évènements s’enchaînent en attendant l’hypothétique scrutin du 28 Fév.

Publié par La revue2analck sur 5 Février 2016, 18:17pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Présidentielles 2016 au #Bénin : les évènements s’enchaînent en attendant l’hypothétique scrutin du 28 Fév.

 

Comme une fusée qui s’élance vers sa destination ; les évènements au Bénin, à quelques jours du fatidique ; mais non moins désormais hypothétique scrutin ; s’égrènent à une vitesse infernale.

 

Dans l’escarcelle des désistements, deux noms viennent de tomber : celui de l’ancien garde des sceaux de YAYI, à savoir Victor TOPANOU, qui tout en se plaignant du règne de l’argent-roi dans tout ce qui est portée par la politique au Bénin, se réserve le droit de rendre public dans les prochains jours; ce que serait sa conduite dans la perspective du scrutin du 28 Fév. 2016.

 

Le deuxième du nom, à avoir renoncé à la course présidentielle est Eric HOUNDETE. Longtemps vu comme le possible candidat de l’Union pour la Nation au sein de laquelle, il s’est fait remarquer à plus d’un titre ; il ne s’est jamais vu accorder le sésame de l’investiture. Il s’élancera donc seul au nom de la plateforme ’’ Bénin- Nouveau’’ ; pour finir par jeter l’éponge quelques jours après la validation de sa ; par la cour constitutionnelle ; mais non sans avoir désigné Lionel ZINSOU, comme le candidat à qui il apporte son soutien. Histoire peut-être de faire un pied de nez à ces anciens amis de l’UN ; qui voient en la personne du premier ministre du dernier gouvernement de Yayi Boni ; une continuation logique du système du même nom.

 

Pour convaincre de ce choix pour le moins surprenant ; en raison de son aversion connue de tous pour la gouvernance YAYI BONI ; le vice-président de l’Assemblée Nationale, s’en explique dans cet extrait réalisé par Vital PANOU de ‘’zapping 229’’  

Mais passé le cap des désistements ; qui est certainement loin d’avoir dit son dernier mot ; on retombe très vite dans une cacophonie qui sonnera  le glas de la sérénité apparente qui semblait entourer ; l’organisation même de la campagne.

 

Le signal sera porté ; lors d’une conférence de presse de l’ancienne présidente de la commission des lois de la précédente législature.    

 

Mme AHOLOU KEKE avouera _ preuve à l’appui_ avoir mis à nu les prémisses d’une vaste fraude, devant contribuer au fameux K.O. dont certains se vanteraient avant l’heure ; et qui porterait par un subterfuge de confusion sur l’application de deux lois.

Difficile en effet ; au vu des propos de la représentante de l’alliance FDU, de ne prendre au sérieux le risque de fraude, qu’encourt le prochain scrutin.

 

En tout cas il n’en faudra pas plus pour les membres de la Coalition de rupture des présidentiables pour une élection sans fraude ; de se réunir à nouveau ; au Bénin Marina hôtel pour mettre en garde qui de droit :

|Présidentielles 2016 au #Bénin : les évènements s’enchaînent en attendant l’hypothétique scrutin du 28 Fév.

Tout porterait à croire ; nonobstant les propos  de l’He AHOUANVOUEBLA, en réaction contre les accusations portées contre sa gestion du COS-Lepi ; que l’on s’acheminerait vers un possible report du scrutin du 28 Février prochain.

 

Le cas échéant, cela reviendrait malheureusement à penser, que le pays béninois n’aurait rien tiré aucune leçon, de l’expérience de 2011, où il a fallu à deux reprises reporter le scrutin initial ; pour finir par le retentissant 1er tour K.O. qui continue toujours par faire échos dans l’imaginaire de tous les béninois.

 

Pendant ce temps ; les présidentiables qui croient encore pouvoir jouer un rôle dans le prochain scrutin, continuent à battre campagne, chacun à leur façon.

Pour Le président de l’Alliance ABT, il s’agira après un tour dans le septentrion, de faire une pause de discussion chez l’ancien président Nicéphore SOGLO, où il dit avoir été chaleureusement reçu.

|Présidentielles 2016 au #Bénin : les évènements s’enchaînent en attendant l’hypothétique scrutin du 28 Fév.

Quant à un autre prétendant au poste de président de la république ; il aurait été aperçu lors d’une curieuse posture gestuelle ; dont seuls les initiés pourraient en expliquer la signification. Que ne ferait-on pour accéder à la Marina.

|Présidentielles 2016 au #Bénin : les évènements s’enchaînent en attendant l’hypothétique scrutin du 28 Fév.

Pour le premier ministre Lionel ZINSOU ; c’est  contre les calomnies dont il ferait l’objet de la part de l’un de ses concurrents à la présidentielle ; qu’il s’est plaint, tout en précisant qu’il ne fera pas l’honneur à celui qui en est l’auteur, de lui répondre.

 

Ainsi va la campagne béninoise pour la présidentielle de 2016. 

 

 

 

 

 

Lr2@!

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’