larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Bénin:De ’’vieilles gloires’’ du YAYISME sur le retour ?

Publié par La revue2analck sur 3 Février 2016, 19:37pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Bénin:De ’’vieilles gloires’’ du YAYISME sur le retour ?

Indifféremment à l'option démocratique du Bénin et de leur natalité béninoise, qui évidemment les y autorise; j’ai tout de même quelque difficulté; à revoir certaines personnes et personnalités; s’octroyer le droit; de manière insidieuse et non moins subreptice; de s'impliquer à nouveau, voire chercher à vouloir jouer un certain rôle dans le jeu démocratique et le débat politique béninois.

 

Je parle de morale et d'éthique; d’une forme de conscience intime, qui devrait; après leur participation, dans ce qu'est devenu le Bénin au bout de 10ans de yayisme; et par respect pour les millions de béninois dont ils ne sont pas pour rien, dans l'appauvrissement; de faire montre d'une certaine retenue; de marquer un certain temps d'arrêt; même si paradoxalement le système démocratique dont se revendique le pays béninois; en rien ne les disqualifie.

 

Mais disqualifiés de fait ils le sont, de par leur association à la gouvernance discutable et contestable; dont pendant une décennie, le pays béninois a souffert.

 

Il est vrai que la nature du débat, qu'implique de fait la campagne présidentielle, est propice à de possibles tentatives du genre; de par justement sa volonté à s'étendre et s'ouvrir à l'ensemble des béninois quels qu'ils soient.

 

Mais on ne peut pas décemment prétendre encore aujourd'hui avoir la solution; après avoir participé à cela;après y avoir ardemment travaillé; le tout avec un brin d'indifférence, quant à tout le haut-le cœur que suscite, ce qu'a été leur action gouvernementale.

 

 

Que n'ont-ils ; une décennie durant, agit et fait, au nom et pour le pays béninois; accaparé et dominé le débat politique national; par devers les plus élémentaires règles démocratiques, de la liberté d'expression; pour penser qu'ils pourraient aujourd'hui solutionner à la profonde défiance causée au plus tréfonds de la nation béninoise ?

 

Nous avons tous à notre façon, un certain amour pour la terre natale; et c'est justement par décence pour cet amour; qu'ils se doivent de s'abstenir de chercher à continuer; à creuser plus qu'il n'en faut; la fosse économique, politique et sociale à l'origine de laquelle ils ont été.

 

Il n’est pas rare, loin s’en faut ; et cela est d’ailleurs commun ; à bien des égards et dans bien des domaines ; de se rendre à l’évidence au final; d’avoir été, bien en deçà de nos espérances de départ ; malgré le contexte favorable et les moyens plus ou moins acceptables, qui étaient les nôtres.

 

Et c’est tout aussi honorable de le reconnaître et de céder la place à une autre expérience ; que d’avoir réussi l’exploit du siècle.

 

Mais curieusement ; il n’y a qu’en politique ; à quelques exceptions près ; qu’il arrive que les contrevenants ne veuillent se résoudre à l’évidence de leur échec. Et cela au risque parfois d’embraser tout un pays ; voire toute une région.

 

Curieuse façon que de manifester son amour à la belle de son cœur ; que de ne chercher  qu’à l’y contraindre ; ou alors de ne lui laisser que le choix d’une issue funeste et morbide.

 

Elle est où la probité intellectuelle ?

 

 

K-Lyha !

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’