larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Ouattara réélu ; mais la réconciliation nationale toujours en souffrance

Publié par La revue2analck sur 28 Octobre 2015, 14:55pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Ouattara réélu ; mais la réconciliation nationale toujours en souffrance

Par 83,66% du suffrage exprimé sur son nom ; Ouattara haut la main ; s’octroie un second mandat dont n’importe quel observateur averti, ne pouvait plus, en toute logique douter.

 

Entre les réticences des pro-GBAGBO au sein du FPI, à véritablement s’engager dans la bataille ; préférant se contenter des luttes intestines qui finiront pas ’’ légitimer ’’ AFFI N’GUESSAN ; et le désistement à la suite d’Amara ESSI ; Mamadou COULIBALY et Charles KONAN BANY qui se voyaient en empêcheurs de tourner en rond ; il ne restera plus qu’un KKB limité et un AFFI N’GUESSAN privé d’une partie du potentiel électoral du FPI _  resté fidèle à GBAGBO _ pour s’opposer à la véritable machine de guerre mise en branle par le clan OUATTARA, conforté par l’appui du PDCI.

 

A l’arrivée ; en dépit d’insignifiantes polémiques portant sur le taux de participation ; la sentence sera sans appel ; l’actuel locataire du fauteuil présidentiel ivoirien ; rempile pour un bail de cinq ans.

 

Mais la victoire à beau être écrasante, il ne reste pas moins qu’elle laissera toujours une saveur amère, à tous ces millions d’ivoiriens, qui n’ont rien perçu de positif, quant à leur quotidien, de l’encensement général dont la gouvernance OUATTARA sera gratifiée dans tous les médias.

 

Tout comme il restera dans la botte du pouvoir OUATTARA, cette pierre de la réconciliation nationale ; qui déteint dans l’image lisse et pacifiée que le pouvoir actuel voudrait donner de la Côte-d’Ivoire. 

Il y a cinq ans le scrutin avait donné lieu au triste conflit meurtrier qui naîtra de la volonté des deux candidats d’alors OUATTARA et GBAGBO ; à s’approprier la victoire. OUATTARA finira par avoir gain de cause, dans de douloureuses conditions et au prix de violences postélectorales ; qui à jamais feront date dans l’histoire du pays des éléphants.

 

Ce sont sur ces douloureux évènements qui ont fini par conduire  en 2011, OUATTARA  au pouvoir ; que le journaliste et dessinateur ivoirien Romain POLMAN, à travers ces deux planches, était revenu ; à la veille de ce dernier scrutin ; histoire peut-être de rappeler aux uns et autres, d’où ils venaient et surtout, le drame qui  planait sur la Côte-d’Ivoire.

|Ouattara réélu ; mais la réconciliation nationale toujours en souffrance
source:LeMonde.fr

source:LeMonde.fr

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’