larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Pour le repos des victimes de Mina !

Publié par La revue2analck sur 25 Septembre 2015, 15:55pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Pour le repos des victimes de Mina !

La manifestation du mystère de l’éternel restera à jamais inaccessible à l’entendement du commun des mortels ; pour ce qu’il porte d’inexplicable et qui souvent dépasse notre façon à nous de voir les choses.

 

Après il est vrai ; il y aura toujours toutes sortes de guides, prêtes, pasteurs et autres ; pour essayer à leur façon de donner un sens à ces survenances aussi divines que mystiques _ c’est selon ; ou pourquoi pas les deux _ qui ne manquent pas de troubler parfois nos croyances.

 

La bousculade de Mina ; en Arabie Saoudite, lors du pèlerinage et qui occasionnera la mort de près de 800 pèlerins ; à coup sûr, s’inscrira comme un de ces mystères sur lesquels planeront pour toujours, la bêtise humaine ; mais indubitablement quelque chose d’inexplicable et qui dépasse notre simple compréhension d’humains.

 

Deux vagues de pèlerins ; qui par je ne sais quelle erreur, finissent par se rencontrer sur une trajectoire, censée s’acheminer en sens unique ; afin justement, d’éviter ce face à face, qui ne pouvait qu’être fatal, pour de malheureux pèlerins venus accomplir, par ce pèlerinage ; un des cinq piliers de la foi musulmane.

 

Mais au risque de passer pour un ingénu ; il ne m’aura pas échappé, que ce drame survient le jour même de la Tabaski qui est la fête du sacrifice. Un sacrifice difficilement admis pour un père, qui par ce fait devra se résoudre de sa propre main ; à perdre son unique fils ; qui lui-même, résigné à se soumettre à cet ordre divin ; finiront tous les deux _ père et fils _ par être sauvé par un ange expressément missionné par Dieu, à l’instant fatidique, pour éviter que ne survienne le pire.

 

La soumission pour ce père et son fils, à la plus pénible des prescriptions que l’on puisse recevoir de l’être suprême ; sera selon les saintes écritures, une mise à l’épreuve de la force de la foi et de la croyance d’Abraham et de son fils.

 

Hier à Mina, l’archange Gabriel n’aura pas eu le temps d’éviter le carnage que l’on ne saurait penser, avoir été ordonné par le tout puissant ; mais à qui curieusement les hommes, par la sainte foi qu’ils lui vouent ; ne manqueront de se référer ; pour l’expliquer.

 

Que toutes les victimes du drame survenu à Mina ; reposent en paix.

 

 

Al Tricky !    

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’