larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|La Nation béninoise doit être au dessus de toutes les aspirations

Publié par La revue2analck sur 29 Décembre 2014, 14:14pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue, #Les mots 2 @LNACK

|La Nation béninoise doit être au dessus de toutes les aspirations

Il est une évidence notable que la déconfiture toute aussi marquante de la livraison perpétuellement remise de la Lépi est un fait qui n’honore pas le pouvoir en place ; pour le rôle que nous savons qu’il a eu à jouer dans cette problématique dont pâtit indubitablement notre démocratie.

 

Il ne fait nullement de doute non plus que la partition de la structure en charge de la correction et de la réhabilitation de la liste électorale querellée ; est loin d’être innocente dans ce panorama déconstruit qui nuit tant à la crédibilité actuelle du système.

 

Mais pour autant je ne crois pas qu’il faille détricoter le peu de confiance qui subsiste dans ce tourment général, en alimentant des théories qui pourraient en troubler la modeste candeur.

 

Le regroupement politique est une manœuvre assez courante en politique, pour ne pas en déduire hâtivement que ceux qui s’y adonnent, auraient des velléités négatives au regard de la situation politique béninoise.

 

Qu’il nous souvienne qu’il y a cinq ans il s’en était formé un regroupement du genre [Union fait la Nation] il est vrai avec un périmètre à large spectre et surtout sans connotation régionaliste ; comme il est malheureusement déplorable de le constater pour sa consœur de l’Alliance Soleil.

 

Mais même dans ce dernier cas de figure ; il serait trop aisé d’en tirer toute sorte de théories du pire ; car hormis la connotation régionaliste dont les fondateurs revendiquent inopportunément la paternité ; il ne s’agit au final, que d’un regroupement partisan, parfaitement valable dans un périmètre démocratique digne du nom.

 

Aussi toutes les autres prétentions qu’on pourrait prêter à cette nouvelle structure du paysage politique béninois, me paraissent –elles assez superflues, si elles ne peuvent être étayées de témoignages à valeur incontestables.

 

Or justement il n’y a en qu’en politique, qu’il n’est rien de moins sûr, car les opinions au fil du temps varient, et par sa caractéristique fortement versatile, la politique plus que jamais, finit toujours par refléter les méandres de la véritable conscience de ceux qui la pratiquent.

 

Il en fut ainsi pour l’Union pour la Nation et il en sera de même pour l’Alliance Soleil, ou pour toute autre structure du genre, qui serrait en gestation.

 

Et donc contrairement à tous ceux qui au Bénin s’en inquiètent, je veux croire, que le véritable problème se trouve ailleurs. Dans la faculté des hommes politiques béninois, à pouvoir honorer la mémoire des idéaux issus de l’esprit de la conférence nationale de Février 1990, en taisant leurs aspirations opportunistes, pour ne faire valoir que les intérêts exclusifs de ce qui au-delà de tout et plus que tout les unit : LA NATION BENINOISE.

 

C’est seulement en la plaçant au cœur de toutes les aspirations _ avérées et non larvées _ de quelque nature qu’elles puissent être, que les causes au nom desquelles elles s’inscriraient, s’en trouveraient anoblies.

 

 Elle est là ; et nulle part ailleurs ; la survie de la nation béninoise.

 

 

 @LNACK !

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’