larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Laurent BIGOT : « Les pouvoirs qui n’écoutent pas leurs peuples seront balayés »

Publié par La revue2analck sur 9 Décembre 2014, 15:04pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Laurent BIGOT : « Les pouvoirs qui n’écoutent pas leurs peuples seront balayés »

Directe et sans langue de bois, sa parole n’a rien à voir avec celle nuancée jusqu’à la limite de la négation de l’évidence, qui parfois caractérise, le monde feutré auquel il appartenait, et d’où il aura été éjecté, pour des raisons qui ne seront connues que de ceux qui en ont été à l’origine.

 

Mais s’il est une chose dont l’ancien diplomate n’aime pas s’embarrasser, c’est bien cette prévenance à outrance qui parfois peut minimiser le drame, alors même que dans la réalité, il paraît bien plus grave.

 

Lors de la crise malienne cette intervention [çi-joint vidéo] de celui qui était alors sous-directeur Afrique Occidentale au Quai d’Orsay ;  avait fait tâche dans le milieu, de par la cruelle véracité de ses propos, empreints du réalisme que reflétait à cette époque, la réalité sur le terrain. 

En replaçant la vidéo et les propos qui y sont proférés ; ainsi que le statut de celui par qui ils le sont ; dans son contexte ; reconnaissons-le, ç’en était trop, pour passer inaperçu, dans les hautes sphères du Quai d’Orsay. Et bien qu’il ait pris soin de préciser la teneur strictement personnelle de ses propos, cette  analyse prémonitoire, lui aura certainement value, son éviction 6 mois plus tard.

 

Mais que de bon sens et de vérités, qui ne pouvaient que choquer, parce qu’ils reflétaient des réalités souvent difficiles à admettre, et pour lesquelles il est plus facile de s’en prendre aux outrecuidants qui les ont proférées, plutôt que d’en admettre l’évidence.

 

Il est difficile en tant qu’africain ; de ne pas partager l’avis de quelqu’un qui semble croire en l’Afrique ; plus qu’elle ne voudrait croire en elle –même.

 

D’avoir pensé à l’inviter après les derniers évènements survenus au Burkina ; est tout à l’honneur de Rfi ; et ceci d’autant plus  son exclusion du quai d’Orsay, aura à peine étiolé sa verve et sa liberté de penser, qui demeurent troublantes de franchise, sur des sujets que bon nombre  _ pour diverses raisons _ peinent à aborder, avec autant de sincérité. (sic) !

 

 

Il n'y à qu'à voir et écouter son passage devant les micros de la chronique de Ch. BOISBOUVIER, pour s'en rendre compte. Laurent BIGOT avec la franchise qui le carctérise, n'épargne personne; pas plus que les dirigeants africains, que François HOLLANDE dont il juge la campagne démocratique en Afrique à géométrie variable. Les seuls qui trouveront grâce à ses yeux seront les populations africaines qui par leur prise de conscience, parviennent de plus en plus à se départir des dictateurs qui les dirigent. 

 

 

 

Al TRICKY !

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’