larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|ABT GRAND INVITÉ ECO SUR RFI [un bref aperçu]

Publié par La revue2analck sur 7 Décembre 2014, 20:11pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|ABT GRAND INVITÉ ECO SUR RFI [un bref aperçu]

L'exercice auquel s'est prêté ABT est loin d'être anodin, pour l'idéal politique dont il se veut d'être le porte parole, et qu'on ne saurait départir de ses ambitions présidentielles, mais également pour la spécificité de l'émission qui se veut carrément orientée vers les questions économiques et enfin pour la portée en terme d'audience, que le rayonnement de Rfi, lui permet d'atteindre.

 

C'est donc sans grande surprise, qu'une fois les civilités et présentation expédiées, l'invité du jour se soumette au feu des questions de J.-Pierre BORIS pour Rfi et Frédéric MAURY  pour Jeune Afrique.

 

L'occasion pour ABT, de rappeler l'intérêt pour une nation de favoriser le développement d'un tissu économique local soutenu par des entrepreneurs nationaux, afin d'insuffler à l'économie nationale, une énergie qui la rende à la fois crédible, mais surtout digne de susciter des investissements étrangers.

 

Il n'est point question donc selon les propos de l'ancien patron de la BOAD, de stigmatiser les uns pour ne privilégier que les autres. Le message à ce niveau n'est pas sans rappeler une certaine situation déplorable récemment connue du pays béninois et de tous les béninois.

 

Il n'en faudra pas plus pour Frédéric MAURY, pour faire justement la transition avec la fameuse affaire, du nom de l'homme d'affaire béninois qui en sera le principal acteur.

 

Mais aux détails particuliers, ABT avisé a préféré aborder de façon systémique le traitement assez défectueux dont pâtit l’environnement des affaires au Bénin.

 

Et il n’a pas tort d’autant plus que l’incidence directe de cette situation impacte sur la croissance générale du pays, qui malgré une croissance de 5%, continue pourtant à crouler sous la pauvreté ; et ce cas spécifique est loin d’être le seul apanage  du Bénin.

 

L’invité sur ce point précis fera montre de son expertise, pour expliquer le paradoxe.

 

Le Nigeria puissance régionale,  mais également vaste marché de consommation dont le Bénin, aux dires du banquier, ne profite pas assez; ou pas encore.

 

La diversification de la production agricole, voire sa mécanisation ; la juste répartition des richesses,  tirées de la croissance, et dont ne profite pas forcément une jeunesse désœuvrée, au risque de se voir parfois happée par la voie islamiste, sont autant de questions; et bien d'autres encore, qui auront articulées cet entretien, qui par sa nature technique ; peut ne pas avoir été accessible pour l’auditeur commun ; mais on ne pas ne pas y voir en filigrane ; un certain contour du projet économique, que pourrait proposer ABT dans l’éventualité d’un engagement pour les présidentielles de 2016.

 

Et puisque nous n’avons pas la prétention de tout comprendre, la vidéo de l’émission saura permettre à chacun de se faire son opinion.

 

 

PNerval !

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’