larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|De quelle indignation Arifari BAKO serait-il le nom ?

Publié par La revue2analck sur 28 Novembre 2014, 17:10pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|De quelle indignation Arifari BAKO serait-il le nom ?

Au motif d’apporter des pseudos éclaircissements à l’attention du corps diplomatique, l’ancien superviseur général de la Lépi, qui depuis est devenu ministre des affaires étrangères ’’pour ses bons et loyaux services rendus à la refondation’’ ; s’est livré à une prestation au travers de laquelle on pouvait deviner une nette volonté à blanchir aux yeux des diplomates accrédités au Bénin ; sa gestion à lui; fort contestable par ailleurs; de la confection de la première version de la Lépi.

 

Se muant à maintes reprises dans une obséquiosité obscène, il n’a jamais durant son exposé, manqué de suggérer insidieusement par des propos bien dosés pour ne surtout pas en donner l’impression ; que la  responsabilité de l’imperfection et de l’indisponibilité dont pâtit  la Lépi, ne relèverait point de la catastrophique et opaque gestion qu’il en a faite ; mais surtout du seul fait de la gestion qu’en ferait l’équipe de SACCA LAFIA.

 

Sauf que nul au Bénin ne saurait ignorer l’absolue abjection qui entoura l’élaboration de la première version de la liste supervisée par Arifari BAKO. Les failles qu’elle révéla et la mise à l’écart d’une frange importante de la population béninoise en droit de voter qu’on imputera à cette liste, à failli dégénérer en une crise préélectorale, dont le point culminant sera le grand rassemblement  des forces de l’opposition devant le siège de la cour constitutionnelle.

 

La fameuse liste a-t-elle fait l’objet d’une publication et d’un affichage public, ainsi que le préconisait les textes ? Mal né serait celui qui voudra affirmer le contraire.

 

De quel control officiel et surtout transparent et indépendant, la Lépi BAKO aurait-elle fait l’objet ? Si ce n’est cette subite apparition, tard dans la nuit, outrageusement médiatisée, sous les flashs et les caméras de la télévision officielle _ agrégat certifié d’un pouvoir en passe de spolier toute une démocratie _ ; pour affirmer à la nation béninoise en brandissant des cartons de rames de papiers et quelques clé USB ; que la Lépi était fin prête pour les présidentielles de 2011.

 

On connaît la suite de l’histoire ; et le mémorable pardon improvisé dont le président lui –même se fendra ; à l’attention des populations béninoises, au sortir du bureau de vote.

 

Je ne suis pas particulièrement adulateur  de la manière dont le COS/Lépi de SACCA LAFIA se dépatouille avec les travaux dont il a la charge, même si plus personne ne se doute de la part de responsabilité qui revient au gouvernement, par ses tergiversations à libérer les fonds nécessaires à la bonne marche des travaux.

 

Mais s’il est une évidence qui ne saurait être réfutée ; c’est bien celle qui consiste à admettre que s’il a fallu instituer une commission pour corriger les imperfections de la précédente liste ; c’est bien parce qu’il a fallu unanimement reconnaître que la dite liste regorgeait de défectuosités.

 

Curieusement ça n’est pas du tout l’impression qui ressort de ma lecture de la déclaration faite par Arifari BAKO devant le corps diplomatique accrédité au Bénin, puisqu’au nombre de ses propos devant l'illustre assemblée il a pu oser affirmer : ‘’… la LEPI qui a été réalisée, le fichier électoral qui a été remis au mois d’août 2011 à la fin des opérations, aux autorités gouvernementales, est un fichier fiable, irréprochable en ce qui concerne son contenu…’’

 

Aussi me suis –je permis à penser que le pouvoir de la refondation serait en train de se fabriquer un bouc émissaire tout désigné : le COS/Lépi du président SACCA LAFIA et tous ses membres ; en prévision des accusations qui pourraient être portées contre lui pour n’avoir pas du tout, ou pas à temps, organiser les échéances électorales.

 

Un nouveau crédo digne de toutes les intentions spécieuses ou avérées dont le pouvoir de la refondation, s’est régulièrement vu accusé, ces derniers temps.

 

 

Al Tricky !    

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’