larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Sur « Zone Franche » Bruno AMOUSSOU passe en revue l’actualité politique béninoise

Publié par La revue2analck sur 27 Octobre 2014, 15:21pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Sur « Zone Franche » Bruno AMOUSSOU passe en revue l’actualité politique béninoise

« Ce qui est entrain d’être fait, sans être parfait, est mieux que ce qui a été fait ». Voilà ce qu’il faut retenir de l’avis du Président de l’UN, au sujet de la Lépi, lors de son passage le dimanche 26/10/2014;sur Canal3Bénin, dans l’émission « Zone Franche ».

 

Ce constat admis, il ne serait plus abusé, au regard des propos de Bruno AMOUSSOU sur l’épineux sujet ; et je passe les détails ; que rien n’est acquis.

 

Et le président AMOUSSOU de dévoiler ses propositions contributives, aux fins de décanter le nœud gordien que représente la question Lépi.

 

Propositions qui s’articuleront autour de ses recommandations au COS/Lépi afin qu’il s’occupe véritablement de la Lépi en nuançant entre ceux en droit de voter [18ans et plus] et ceux inaptes au vote [12~17ans] qu’il recommande de mettre à l’écart temporairement, pour produire une liste exclusive d’électeurs en droit de voter.

 

Aller ensuite aux élections communales et municipales avec la dite liste, même imparfaite, en prenant soin tout de même de doubler les communales et les municipales avec une opération d’audit participatif afin de vérifier les infos jusqu’alors récoltées dans la base et d’en repérer  les  incohérences.

 

Aborder les législatives avec la même liste, toujours en les doublant d’une opération d’audit participatif, qui sera la deuxième du nom et qui au final permettra ainsi d’aboutir ; au bout des corrections issues  de la vérification des infos ; à une liste qui sera plus élaborée qu’elle ne l’était avant les échéances.

 

S’il ne rejette pas la possibilité pour l’UN de pouvoir discuter avec l’aile ’’progressiste’’ du FCBE [ceux du sursaut patriotique] et promet d’ailleurs de le faire ; il s’érige en revanche contre les partisans du « Après nous c’est nous » ; qu’il juge néfastes pour la démocratie béninoise, aussi bien dans la perspective que sur le fond.

 

Inflexible et indéfectible ; le président de l’Un le sera également au sujet de l’impérieuse nécessité de la tenue et dans l’ordre des municipales-communales, des législatives et des présidentielles ; indifféremment à la valeur constitutionnelle des deux dernières.

 

Et à l’évocation de la révision constitutionnelle, sa position restera inchangée, suggérant au passage à ceux qui y travailleraient, qu’ils ne font que perdre leur temps.

 

A l’impétueux Malick GOMINA, reprochant au président de l’UN qu’il n’aurait qu’à s’en prendre à lui-même de par l’atonie et l’essoufflement  de son action dans l’opposition ; pour la considérable et imposante représentation dans l’opinion, des forces du pouvoir pour un 3ème mandat ; Bruno AMOUSSOU répondra  que l’Union fait la Nation n’a jamais manqué d’agir dans ce sens et que ce sont les canaux qui devaient en faire échos qui en pervertissent les retombés, pour les raisons que nous savons et qu’il s’est plié à rappeler au journaliste.

 

Fort de l’indéfectible parrainage politique qu’on lui prête et sur la complexité de sa position par rapport aux trois putatifs présidentiables [HOUNDETE ; Le Gal AMOUSSOU et GOLOU] qui pourraient tous se revendiquer de lui, le Dadjè National de la politique béninoise se contentera juste de préciser que toutes ces personnalités sont en mesure de prétendre à la présidence du pays béninois. Une remarquable pirouette qui lui permet d’éviter de s’étendre sur la situation inextricable qui est la sienne entre son dauphin GOLOU à qui il a laissé les rênes du PSD, le Gal Fernand AMOUSSOU son propre frère et l’He Eric HOUNDETE, qui semble être le candidat de l’UN.

 

Il saura se garder de faire état de sa préférence et plus encore d’oser le  moindre conseil en la matière, préférant judicieusement s’en remettre au choix des populations qui auront à prononcer le moment venu, leur verdict.

 

K-Lyha !

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’