larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Après Nago ; Sacca Lafia ?

Publié par La revue2analck sur 11 Septembre 2014, 15:15pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue, #Les mots 2 @LNACK

|Après Nago ; Sacca Lafia ?

Les défections au sein du sacro saint club de la refondation pour un troisième mandat pour le refondateur ; semblent prendre un certain aspect qu’il ne serait pas négligeable, loin s’en faut ; de souligner.

 

Il semblerait en effet avec toute la réserve qu’exige une telle info ; que le président du COS-Lépi, l’honorable SACCA Lafia, ne serait plus dans les bouts de papier de la marina.

 

En tout cas c’est ainsi qu’il conviendrait selon une certaine presse, de considérer l’explication à donner ; des réticences du gouvernement à décaisser à temps ; les fonds nécessaires pour clôturer les travaux de la correction de la Lépi.

 

A en croire les mêmes sources, le président de la COS-Lépi ne donnerait plus tous les gages, de l’assurance dont le pouvoir était en droit d’attendre, du détenteur d’un poste aussi stratégique.

 

Aussi préfèrerait-on dans la mesure du possible se passer de sa personne, pour un des faucons de la refondation; mais puisque cela ne saurait se faire aussi facilement, l’enquête d’évaluation diligentée par le nouveau ministre des finances, sur l’avancée des travaux de la commission, avant tout autre décaissement de fonds; aurait justement pour objectif de trouver de quoi discréditer l’He député aux fins de l’évincer aisément.

 

Une telle rumeur, jusqu’à ce qu’elle se confirme, donne l’impression qu’il y aurait au cœur du pouvoir, une sorte d’épuration visant à se passer de tous ceux qui ne voudraient pas ou dont on ne serait pas certain, qu’ils adhéreraient au projet d’une troisième mandature.

 

C’est du moins et à priori ; la déduction qui s’impose de cette rumeur _ jusqu’à ce qu’elle soit confirmée ou non _.

 

Car de leur côté ; le président de l’UDS et ses partisans, retiendraient quelque grief contre celui pour qui ils n’ont jamais ménagé leur fidélité depuis son avènement en 2006.

 

En effet ces derniers n’auraient pas digéré d’avoir été purement et simplement oublié, lors du récent remaniement ministériel ; dont ils espéraient peut-être quelque reconnaissance.

 

Non pas que je me soucie autrement du sort qui serait réservé à l'He Sacca Lafia, à  supposer que ce soit là; l'objet de la possible discorde entre les alliés d'hier, se peut-il qu'ils en arrivent pour cela à remettre en cause un partenariat politique de plus de huit ans ? Nonobstant tout l'enjeu politique que cela inclut pour le pouvoir de la refondation?

 

Mais déjà s’il est une chose qu’il serait nécessaire de rappeler et qui devrait être porté à l’actif de l’He député, qui n’a pas manqué d’être pas mal brocardé y compris par votre serviteur, durant sa direction de la COS-Lépi ; c’est qu’il avait raison en précisant à chaque fois que cela lui était permis ; de rappeler  que la volonté politique, était la seule chose qui devrait se révéler décisive dans l’aboutissement des travaux de sa commission.

 

A l’évidence, il semblerait que sur ce point au moins, l’He SACCA Lafia  aurait raison.

 

A son poste défendant ou non ?

 

Le prochain épisode nous en dira certainement un peu plus !

 

 

@LNACK !

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’