larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Pour d’autres meilleurs 1er Août à célébrer !

Publié par La revue2analck sur 1 Août 2014, 08:56am

Catégories : #Les chroniques 2 la revue, #Les mots 2 @LNACK

|Pour d’autres meilleurs 1er Août à célébrer !

Il ne serait saint en ce jour, pour un béninois, de ne pas évoquer la célébration du 54ème anniversaire du pays béninois à la souveraineté nationale ; puisque dans notre imaginaire à tous, le 1er Août est indissociable de cette évocation.

 

Mais aujourd’hui ; à part les velléités d’une frange de députés de la majorité présidentielle, à supprimer le droit de grève à la corporation des magistrats ; à part les remous causés au sein des populations cotonoises abonnées aux rebords interdits des voies publiques et qu’il a fallu, pour les raisons de la cause déguerpir ; ou encore la sortie médiatique, aux allures d'un soliloque, tout en étant bien loin, sur le fond; d’une ministre qui a récemment fait montre, au-delà de toute réserve, que son statut mais également la convenance démocratique auraient dû lui  imposer; d’ un manquement grave à l’endroit du peuple et de la démocratie béninoise.

 

A part donc ces écumes stagnantes dont le pouvoir de la refondation n’est que trop coutumier, qu’aurait-il vraiment à dire, en ce jour de célébration , sans avoir à en rajouter sur ce pouvoir?

 

Pas grandes choses !

 

Ah si ! Peut-être ce premier sommet USA Afrique, où le refondateur s’empressera d’aller chercher une légitimité démocratique que ses compatriotes, ont de plus en plus de mal à lui reconnaître. 

 

Sauf que le séjour outre-atlantique est loin d’être acquis pour lui ; d’autant plus qu’il se bruisserait dans certains couloirs des milieux politico-économique américains, que la gestion béninoise du MCA, n’aurait pas enchanté le bailleur de fond américain, et qu’en plus, le pays béninois n’aurait pas brillé par ses efforts pour endiguer la corruption.

  

Reste donc l’ancrage démocratique du Bénin, comme seule et véritable explication de la présence de notre pays dans cet auguste assemblée.

 

Et quand on sait comment les partisans du refondateur sous la houlette de tous ceux qui en sont nom ou pour lui plaire, s’échinent à malmener la dernière œuvre qui mériterait qu’on daigne encore s’intéresser au Bénin, on aurait tôt fait de commencer par s’inquiéter.

 

L'autre raison qui pourrait également justifier de la présence du refondateur à ce sommet; tient certainement à la bonne fortune qui aura situé le pays béninois sur un continent: l'Afrique. L’Afrique a qui toutes les puissances économiques dignes du nom, font les yeux doux; car dans les prochaines années qui s’annoncent, ce continent connaîtra un essor économique des plus mirifiques. C’est du moins ce que lui prédisent tous les experts, qui ont qualité en la matière. Et tout ce que le monde compte comme puissances économiques, y compris et surtout les USA, voudraient en être.

 

Aussi le Bénin pour pouvoir tirer le moindre profit de cette manne, doit pouvoir figurer au registre des pays où le capital est honoré et où l’investissement n’a pas à subir les affres des humeurs douteuses d’un pouvoir politique en mal de sacralisation.

 

Le régime démocratique est certes en la matière un acquis non négligeable ; mais il devra le demeurer. Mieux, il devrait même s’améliorer et tendre vers les standards de référence, avec un système judicaire de préférence réellement indépendant, dont les juges ne seraient pas caporalisés et n’auraient pas non plus à rendre compte, à part aux juridictions de recours, des décisions, qu’il auraient rendu.

 

Ce modèle, le pays béninois au regard de ce qui s’y trame ces derniers jours, en est loin.

 

C’est pour cette raison qu’il me plaît en ce jour de le rappeler.

 

 

@LNACK !      

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’