larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Quelle LEPI pour les prochaines échéances électorales ?

Publié par La revue2analck sur 10 Juillet 2014, 10:48am

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Quelle LEPI pour les prochaines échéances électorales ?

La pertinence de cette interrogation est plus que de rigueur au regard de l’évolution que prennent les choses dans la perspective des échéances électorales qui s’annoncent dans le pays béninois.

 

L’opération d’épuration de la dernière liste électorale ’’connue’’, piétine. De l’avis de ceux qui en savent quelque chose, la cellule dirigée par l’He SACCA LAFIA serait toujours à la lecture optique des données, en attendant le décaissement des fonds supplémentaires devant permettre d’achever l’opération.

 

Le président de la Cour Constitutionnelle, dans le discours prononcé à l’occasion de l’installation de la CENA, aura été on ne peu plus clair, sur l’importance de la tenue à bonne date de ces échéances capitales.

 

Mais ce dont pâtit l’allocution du Pr HOLO ; et je dois le reconnaître, après l’avoir encensé ; c’est de la clairvoyance nécessaire pour éluder la question de l’outil électoral qui sera à cette occasion utilisée.

 

Pour le président de la COS/LEPI ; les choses sont fort aisées, d’autant plus qu’il n’arrête de s’en remettre à l’indisponibilité des fonds nécessaires pour justifier les lenteurs qu’accusent les travaux de sa commission.

 

Il y a manifestement un jeu de passe-passe, qui s’apparente d’une certaine manière à la perpétuelle tâche des filles de DANAOS.

 

La volonté politique demeurant, le fond manquant du tonneau, qu’elles ont été condamnées à remplir sans fin.

 

Qu’importe leur volonté, leur tâche sera éternelle et toujours sans aboutissement, tant que le tonneau demeurera  dépourvue de la base devant permettre de contenir l’eau dont elles ont été chargées de le remplir.

 

Ce recours à la mythologie grecque s’avérait d’une certaine utilité pour faire comprendre le rôle du pouvoir de la refondation dans ce qui pourrait devenir la faillite de la démocratie béninoise.

 

Lui seul peut permettre à ce que les choses se déroulent de la meilleure des manières ; et donc s’il n’y souscrit pas _ du moins jusqu’à présent _ en dépit de l’urgence calendaire et de la gravité du contexte ; il ne serait pas inutile de se demander pourquoi et surtout dans quel but ce pouvoir agirait-il ainsi ?

 

Un début de réponse semble s’ébaucher à partir de certaines rumeurs évoquant invariablement le recours à une liste manuelle, ou bien même à la fameuse liste contestée de 2011.

 

Dans les deux cas, il serait inutile de préciser que ce serait un aveu cinglant d’échec du processus démocratique béninois.

 

 

Al Tricky ! 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’