larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|La refondation serait-elle soucieuse du bilan de sa gouvernance ?

Publié par La revue2analck sur 14 Mai 2014, 17:42pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|La refondation serait-elle soucieuse du bilan de sa gouvernance ?

La diligence avec laquelle le refondateur et son équipe s’appliquent à donner l’impression d’être soucieux _ un peu plus qu’il n’en faut _ du développement du Bénin, pourrait, à plus d’un titre paraître surprenant.

 

D’abord par  la foison d’initiatives prises dans ce sens ; qui suscitent entre autres interrogations ; celle visant à comprendre, pourquoi aura-t-il fallu que le pouvoir de la refondation attende pratiquement la fin de ce qui semble être son dernier mandat ; pour faire montre d’autant de débordement de bonnes intentions ?

 

Y aurait-il un message que le refondateur voudrait faire passer aux populations béninoises ?

 

Ou devrait-on y établir une corrélation avec une intention toujours nourrie mais jusqu’ici inavouée ?

 

Mais surtout qu’on n’ose pas nous dire ; aussi naïvement qu’à pu le comprendre et même l’écrire, certains éditorialistes de la place cotonoise qui se laissent à penser que le refondateur ne serait préoccupé que par « une fin en beauté de son mandat présidentiel ».  

 

Très crédules en effet ces chers éditorialistes ; aussi crédules même, que le pauvre ingénu qui s’enquiert de la barbe de son père dont le corps sans vie est entrain d’être évacué ; après que la maison dans laquelle ce dernier vivait; vient d’être réduit en cendres, par une incendie.

 

« No way » ! Chers amis ; il va falloir commencer le travail de deuil.

 

Pourquoi aurait-il fallu attendre aussi longtemps ; soit deux ans avant la fin de son mandat ; pour commencer par entreprendre ce qui aurait pu l’être bien plus tôt ?

 

Et ceci d’autant plus que c’est essentiellement ce à quoi il s’était engagé devant la nation béninoise, en sollicitant un deuxième mandat.

 

Devrait-on rappeler la célèbre allégorie de « la valise bloquée » ?

 

Alors qu’on arrête de nous faire croire à la réalité matérielle d’une illusion ; et que ce pouvoir fasse tout ce dont il se croit encore capable ; mais surtout qu’il ne s’imagine pas un seul instant ; pouvoir subsister un seul jour au-delà du seuil constitutionnel de son mandat.

  

K-Lyha !

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’