larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Charles TOKO dans la mire du pouvoir de la refondation ?

Publié par La revue2analck sur 12 Juin 2013, 12:27pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Charles TOKO dans la mire du pouvoir de la refondation ?

Il ne m’est pas aisé d’aborder le sujet, tant les différentes ressources dont regorge le fondateur du quotidien « Le Matinal », sont nettement indéfinissables.

 

Ses entrées dans divers milieux, y compris même du pouvoir à une certaine époque ; ses réseaux, que nul ne saurait ignorer ; font de lui un personnage atypique ; qu’il ne serait pas exagéré, de tenir pour ni blanc, ni noir.

 

Or tout ce qui n’est ni blanc ni noir, se situe dans la zone grise ; celle justement qui n’est ni vraiment définissable, encore moins déchiffrable.

 

Et à mon avis sa supposée relation avec celui qui se veut de fait et par devers lui, l’ennemi juré du refondateur ; se situe dans cette zone grise et le désigne de facto comme une cible, au même titre que ce dernier.

 

Il paraît évident à ce titre, que la manière subite avec laquelle le pouvoir de la refondation se rappelle à son bon souvenir ; est loin d’être une chose anodine.

 

Elle suppose tout au moins et à défaut d’en apporter une preuve contraire, qu’il serait dans la mire du pouvoir de la refondation.

 

Or la force ; que dis-je, la puissance destructrice dont pourrais s’arguer Charles TOKO, ne tient pas à ses autres activités, par lesquelles le pouvoir essaie de l’atteindre ; mais bien de son statut de patron d’un quotidien de presse.

 

Pour l’avoir côtoyé durant son parcours universitaire, où il se faisait déjà remarquer par ses articles  dans le journal du Campus ; et pour avoir observé son ascension aussi bien professionnelle que sociale ; il ne fait aucun doute, qu’il aura relevé « le défi d’une génération ».

 

Et c’est pour cette raison que je crois, qu’il serait de taille à relever le prochain défi qui se dessine à lui ; et l’opposera à un adversaire qui n’aura de cesse de pervertir le sens de l’élégance et de l’honneur qui est censé réglementé ce genre de défi.

 

Les armes dont usera cet adversaire, seront sans limites et sans aucune règle. Mais pour Charles TOKO, il ne restera qu’une seule  arme : sa plume.

 

Et même si les locaux de son quotidien sont menacés aujourd’hui, il y aura toujours un espace sur le net ou ailleurs, pour faire vivre « sa vérité » ; au nom de la liberté de presse, et exclusivement à ce titre.

 

C’est d’ailleurs pour cette raison, que je me fends de cet article ; au nom de la liberté de presse.  

 

Al Tricky !

 

 

 

Commenter cet article

Akpovi 14/06/2013 04:30

Si c'est vraiment ce que vous comprenez de mes propos, alors je préfère, m'en arrêter là. Et fasse le ciel que votre naïveté ne vous nuise.

CQFD 14/06/2013 04:27

Oui mais pour avoir des infos, le journaliste, doit menager ses sources et parfois pour y arriver, il lui arrive de s' impliquer, voire de se salir

Akpovi 14/06/2013 04:24

Je veux dire, au risque de vous déplaire CQFD, que parfois, sous certains régimes dans ce pays, son rapprochement avec le pouvoir, etait de nature à se faire poser des questions, sur sa fonction de journaliste.

CQFD 14/06/2013 04:18

M akpovi pourrait il expliciter? Je sens comme une certaine amertume dans ses propos, sans pouvoir me l'expliquer. La réussite sociale ou dans les affaires serait-il un crime au Bénin?

akpovi 14/06/2013 04:13

Je ne comprend pas le sens de votre article, ni de votre sollicitude à l'égard de C.Toko, il y a longtemps que je ne le considère plus comme un journaliste.Je ne sais pas d'où vous écrivez, mais allez sur place vous renseigner ou observer la vie qu'il mène pour comprendre le sens de ce que je dis.

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’