larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Des révélations sur les bons offices de l’association IMONLE ?

Publié par La revue2analck sur 21 Mars 2014, 16:39pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue, #L

|Des révélations sur les bons offices de l’association IMONLE ?

La viscérale aversion qui caractérise les relations entre le blogueur ’’préféré’’ de Yayi Boni ; en dépit des éphémères accalmies qu’elle a pu laisser paraître; me force à relativiser la portée des révélations que Benoît ILLASSA porte à l’attention de l’opinion, au sujet d’une certaine réunion entre l’association IMONLE et Amos ELEGBE l’inamovible conseiller spécial du refondateur.

 

Réunion au cours de laquelle, ce dernier se serait ouvert de ce qui selon lui, compliquerait actuellement la gestion des dernières années du pouvoir de la refondation.

 

Et bien évidemment au nombre de ces paramètres ; il y aurait selon Amos ELEGBE, cité par Benoît ILLASSA, une évidente tentation du refondateur, par un troisième mandat ; ou à défaut, la possibilité d’être à l’origine de la présidentielle destinée de son successeur.

 

Sur le premier point ; plus personne au Bénin ne saurait avouer en douter ; quant au deuxième dont on pourrait à peine élever au rang de secret ; il va de soi qu’il reste pour le refondateur l’alternative du désespoir.

 

Sauf que par ses manœuvres clownesques à se jouer d’eux, et à maintenir le suspense chez ces potentiels candidats à sa succession ; il ruine sans se rendre compte, tout le privilège qu’il pourrait escompter tirer de celui qu’il aura désigné.

 

Et c’est sans compter sur le fait ; que le legs peu reluisant ; qu’il va transférer à ce dernier ; pourrait se relever un boulet dont il aura du mal à se relever.

 

Sincèrement qui voudrait _ à part bien sûr, ceux qui se sont régalés durant son pouvoir  (et encore…) _ aujourd’hui se réclamer  du parrainage du refondateur ?

 

Mis à part le bien fondé de certaines propositions, qui ne font que reprendre pour la plupart d’entre elles ; les revendications syndicales et celles de toute l’opinion libre béninoise ; je ne vois pas en quoi, ce serait parce qu’elles proviendraient d’une association d’obédience tchabè ; pour être prises au sérieux par le refondateur ; sinon conforter ce sentiment ô combien paradoxal ; qui voudrait qu’officiellement il veuille, quand il le peut ou veut, se défausser de toute critique régionaliste, alors même que dans les faits il le revendiquerait.

 

A ce que je sache et jusqu’à une prochaine modification constitutionnelle, liberté serait reconnue, à tous ceux qui en remplirait les conditions, de prétendre postuler à la présidentielle béninoise.

 

A ce titre, libre à quidam d’y prétendre et dans cette optique de se faire financer, par qui lui plairait; sans pour autant qu’on en fasse une affaire d’Etat.

 

Et qu’on y passe plus de temps qu’il n’en faut, en hystérisant la vie politique béninoise, alors même que les vrais problèmes dont souffrent les populations béninoises, demeurent toujours sans solutions, est tout simplement affligeant.

 

Au bout du compte, la seule information qui aura à mon avis, valeur de révélation, dans la mise en ligne de cette synthèse de la réunion de l’association IMONLE, demeure le fait que le conseiller spécial aux affaires politiques du refondateur ; ait de fait reconnu, en dépit de la position officielle affichée ; du refondateur et de tous ses partisans à en prétendre le contraire ; qu’il y aurait réellement un scénario visant à imaginer l’hypothèse d’un troisième mandat.

 

Mais de toute évidence, il faudra en revoir le script, et même si le casting dont on connaît le principal acteur, semble acquis ; j’attends de voir qui osera prétendre en assurer la réalisation et surtout si le film, si toutefois, il venait à trouver les moyens d’être produit, pourra susciter l’engouement du public béninois.

 

 

Al Tricky !

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’