larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Nigeria : le géant de l’Afrique de l’ouest vacille

Publié par La revue2analck sur 1 Mars 2014, 09:43am

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Nigeria : le géant de l’Afrique de l’ouest vacille

Face au pilonnage sporadique mais constant des fondamentalistes de Boko haram, le pouvoir fédéral d’Abuja vacille.

 

Dans sa lutte pour contrecarrer les islamistes, l’exécutif nigérian n’a pourtant pas démérité, bien au contraire, il essaie de faire face et sait aussi se montrer aussi radical que les terroristes.

 

Sauf qu’en dépit des efforts du pouvoir fédéral, pour éradiquer les fondamentalistes, ces derniers renaissent toujours tels des phénix de leurs cendres, pour frapper ailleurs ; maintenant ainsi sur les populations du Nord, une constante terreur.

 

Mais là où la situation du pouvoir de Goodluck Jonathan est loin d’être aisée ; c’est qu’au même moment il doit faire face à une situation politique assez compliquée ; justement à cause des récriminations qu’il doit essuyer de la part des responsables des états fédérés qui n’en peuvent plus de supporter les affres des terroristes ; et qui pour cela pointent la responsabilité d’Abuja.  

 

Comme si cela ne suffisait pas le président nigérian doit affronter un véritable revers provenant cette fois-ci de sa propre majorité où pas moins de 5 gouverneurs et près d’une dizaine de députés l’ont lâché.

 

Et c’est sans compter tous les remous que lui valent aussi bien à l’étranger qu’au Nigéria, la récente promulgation d’une loi homophobe ; ou encore les troublantes révélations de Lamido SANUSI l’ancien gouverneur de la banque Centrale du Nigéria, au sujet de la curieuse disparition des comptes de la principale société pétrolière du Nigéria ; d’une somme d’un montant de 20 milliards $.

 

En réaction aux propos du banquier, le pouvoir fédéral va le suspendre de ses fonctions ; mais trop tard pour effacer l’image de corruption qui entoure désormais le président nigérian et son pouvoir.

 

Seule note positive cependant à l’actif du géant de l’Afrique de l’Ouest ; c’est qu’il est en passe ; avec la croissance économique positive qu’il affiche de manière constante depuis ces dernières années, de devenir tout simplement le géant de l’Afrique ; en recalant derrière lui l’Afrique du Sud qui peine à maintenir le crédit économique dont elle était créditée.

 

Pnerval !

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’