larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|CENTRAFRIQUE : DEBY en parrain incontestable d’une démission annoncée

Publié par La revue2analck sur 10 Janvier 2014, 19:03pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|CENTRAFRIQUE : DEBY en parrain incontestable d’une démission annoncée

 

Orchestrée et exécutée avec une exemplarité digne du nom ; M.DJOTODIA s’est fait démettre par celui – là même, qui avait d’une certaine façon entérinée son accession au pouvoir.

 

L’immense IDI en maestro de la symphonie, aura été d’une rare excellence.

 

On s’est souvent plaint de l’immission de la France dans les affaires africaines, mais avec la maestria dont il vient de faire montre, le Tchad en la personne de son président, vient de démontrer qu’il y en la matière, du répondant sur le continent.

 

Dans le vif, sans le moindre état d’âme et avec un cynisme qui fera certainement date, il a tranché l’exécutif centrafricain, non sans avoir pris pour témoin, un parlement provisoire, convoqué de fait à Ndjamena, pour assister ébahi et à peine remis du vol ; à la mise hors de circuit, de DJOTODIA et de TIANGAYE, qui faute d’avoir su s’entendre, devront connaître le même sort.

 

Il serait inutile d’en douter, un chef ; et un vrai est né en Afrique Centrale : il s’appelle Idriss Deby Itno.

 

Même si on ne saurait douter, un seul instant de l’ombre de la France derrière toute cette mise en scène ; il n’empêche qu’on ne peut que saluer le fait que tout cela semble être resté entre africains.

 

Et pour ceux d’entre nous ; pour qui il passerait comme un exécuteur des basses œuvres françaises sur le continent ; Qu’à cela ne tienne ; car il fallait un certain talent pour arriver à accomplir ce qu’il a réalisé.

 

Il reste maintenant à espérer que les démis étaient vraiment le problème et que le prochain président ainsi que le premier ministre qu’il nommera ou qui lui sera imposé, sauront contribuer avec les troupes françaises, à remédier à la situation centrafricaine.

 

Et surtout, que toutes les parties puissent travailler dans la même direction, pour un même objectif ; ça n’a vraiment pas été le cas ces derniers mois en Centrafrique, ce qui a certainement mis à mal les bonnes intentions.

 

 

Pnerval !

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Bayo 12/01/2014 06:09

Je ne pense pas que vous puissiez ignorer un seul instant, que le père Deby joue aussi sa ppre partition. C'est lui qui organisé ce bazar en Centrafrique.Alors qu'il se mouille pour arranger les choses, c'est la moindre des choses. Encore que personne ne sait quelle suite les événements prendront, avec Djotodia qui est drctmnt allé se réfugier au Bénin, les seleka dont personne ne sait quelle pourrait être la réaction, et surtout une présidence qui est tjrs vacante.

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’