larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Extradition de TALON : Le juge français dit non à l’état béninois.

Publié par La revue2analck sur 5 Décembre 2013, 06:48am

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Extradition de TALON : Le juge français dit non à l’état béninois.

Alea Jacta Est ! Le sort en est jeté !

 

L’état béninois, devra s’y résoudre ; la France n’extradera pas au Bénin, l’ennemi juré du refondateur.

 

C’est du moins la décision à laquelle le parquet général de Paris a abouti.

 

Après la décision en mai dernier du juge HOUSSOU _ exilé depuis aux U.S.A _ de non lieu dans les deux affaires « empoisonnement » et « coup d’état » ; l’état béninois _ je l’espère _ saura tirer ; toutes les implications qui s’imposent.

 

Personnellement je crois que le pays béninois n’a que trop ressasser ce feuilleton, d’un goût douteux ; et qu’il serait grand temps de passer à autre chose.

 

Mais en le disant, je me doute très bien, qu’il n’en sera jamais ainsi ; puisque le cas échéant, cela serait trop beau.

 

Le paroxysme qu’aura atteint les sentiments négatifs ; l’exacerbation de la haine que se nourrissent les protagonistes ; n’a plus d’égal comparatif dans l’ordre des valeurs.

 

Sauf que la guerre qu’ils vont certainement continuer à se mener, sera d’un autre ordre, avec d’autres armes et nécessitera beaucoup de moyens.

 

La nature teigneuse et jusqu’auboutiste ; par laquelle le refondateur s’est souvent fait remarqué, lors de la gestion des  conflits dans lesquels il était impliqué ; ne participera pas à l’arrangement de la situation.

 

La hargne, la véhémence dont l’état béninois à pu faire la preuve, dans la poursuite, voire l’harcèlement de l’homme d’affaire béninois ; ne feront que conforter mon jugement.

 

Et pourtant il serait temps ; grand temps d’un côté comme de l’autre ; de laisser parler la sagesse et que les prochains présidentiables en prennent de la graine.

 

Si le recours à des fonds privés pour mener campagne est plutôt une chose courante ; la pratique est bien loin d’être sans risques.

 

L’engagement tacite par lequel un président élu dans ces conditions, s’oblige à l’égard de son sponsor financier ; doit pouvoir s’inscrire dans une perspective, qui ne doit pas s’apparenter à une cession de fait de l’économie nationale.

 

 

Al Tricky !      

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’