larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|IBK et ses états d’âmes !

Publié par La revue2analck sur 27 Novembre 2013, 14:14pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue, #Lr2@ l'a lu sur...,dans...

|IBK et ses états d’âmes !

Le tout nouveau président élu du Mali souffrirait d’un mal être qui tiendrait à la difficulté pour lui de recouvrer intégralement et surtout dans les faits, sa souveraineté.

 

Aussi regretterait-il que son pays n’ait pas été intimement lié aux enquêtes menées par les forces de l’opération SERVAL pour retrouver les assassins des journalistes de RFI.

 

Selon l’article de Jeune Afrique qui en parlait, IBK prendrait cela comme  un manquement au respect de la souveraineté du Mali et qui au final pourrait miner son autorité.

 

Vincent HUGEUX de l’EXPRESS, dans l’article qui est joint à mon post, revient lui aussi sur une autre phase de cet aspect de l’état d’esprit du nouveau président malien.

 

|IBK et ses états d’âmes !

Il était une crise avant son avènement au pouvoir et le retour à la normale des choses, n’en déplaise à IBK mettra forcément du temps. Et si au lieu de s’accabler de questions certes légitimes ; mais pour l’instant subsidiaire ; il se souciait des véritables enjeux auxquels le Mali devra faire face ?

 

Car au regard du contexte actuel de la situation dans son pays ; et aussi longtemps, qu’il devra recourir à l’aide étrangère pour sa sécurité territoriale ; il devra souffrir de supporter  l’empiètement de certaines de ses plates bandes souveraines.

 

C’est une triste et dure réalité, qu’IBK devra apprendre à faire sienne surtout quand on sait les interrogations qu’ont suscitées certains de ses choix politiques lors de sa campagne électorale.

 

Pnerval

 

 

 

Commenter cet article

ADAMA ZIM 28/11/2013 16:17

IL SEMBLERAIT QUE VOUS N'ËTES PAS AU COURANT DE TOUT CE QUI SE PASSE A KIDAL PAR EXEMPLE Où LES POPULATIONS S'élevent CONTRE LA MANIERE DONT LES FRANçAIS GERENT LA VILLE EN MAINTENANT LE MLNA armé TANDIS QUE L'armée malienne est cantonnée. De plus vous semblez ignorer que IBK a fait arrêter SANAOGO.

MEKA-LR2@ 28/11/2013 16:35

Je vois que vous êtes un passionné de RFI et je vous en sais grâce, car j'en suis aussi un. Sauf que le propose de Pnerval, portait sur les états d'âmes de IBK, et il s'est cru autorisé à en parler parce qu'après l'avoir lu dans JA; il s'est rendu compte qu'un autre organe L'EXPRESS, par la plume qui plus est; de son spécialiste de l'Afrique, relatait ce ressentiment du président malien.
Maintenant sur le fond; la chose n'est pas incriminable, loin s'en faut. C'est même le devoir d'IBK de soucier de la souveraineté malienne; sauf que telles que se présente la situation, il ne pourrait pas être des plus exigeants; pour la simple raison que le Mali n'est même pas en possibilité d'assurer tout seul sa sécurité.
Vous parlez de kidal et de l'emprise du MNLA. La question TOUAREG est une discorde qui date d'avant les français et même d'avant les islamistes; et que l'état malien depuis l'indépendance n'a jamais pu régler.Je trouve un peu fort de vouloir l'imputer aux français; qui se sont un peu basés sur ces derniers durant l'opération SERVAL pour libérer la ville. Quant à SANOGO il n'a que ce qu'il mérite, d'ailleurs j'ai toujours pensé qu'en le nommant au grade de Gal; c'était une pierre que le président intérimaire laissait dans les botte d'IBK. Maintenant il a peut-être été mis aux arrêts; mais il n'en constitue pas moins un sérieux problème, pour la simple raison qu'il possède toujours ses partisans et son réseau au sein de l'armée. Ce qui revient à l’essentiel de la conclusion de notre contributeur; les échéances politiques sérieuses sont assez présentes pour qu'on se soucie des états d'âmes d'IBK qui n'a même pas encore la majorité parlementaire requise pour espérer diriger sereinement.

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’