larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|GUINEE : LEGISLATIVES EN PERIL ?

Publié par La revue2analck sur 10 Octobre 2013, 14:02pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|GUINEE : LEGISLATIVES EN PERIL ?

 

Pour tout le temps qu’il a fallu pour que tout cela soit mis en place.

 

Après tous les remous politiques qu’il a fallu endiguer, pour permettre à la CENI de pouvoir prétendre assumer son rôle ; sans oublier toutes les crises politiques qu’ont suscitées les confrontations entre le pouvoir et les partis de l’opposition à son sujet.

 

Se peut-il qu’on puisse imaginer que tout cela n’aurait servi à rien ?

 

Et pourtant on n’est pas bien loin, de répondre par l’affirmative, pour ce qui concerne la situation en Guinée.

 

Alors qu’on craignait le pire, pour  le jour du scrutin, à cause des débordements populaires qui ont caractérisé les jours précédents; le vote se serrait pourtant dérouler paisiblement , avec en bonus, un record exceptionnel de participation.

 

Tellement et si bien ; que l’opinion semblait avoir pris le parti d’ignorer les quelques rares ratés constatés.

 

Mais le diable qui menace les scrutins sur le continent africain, était loin d’avoir dit son dernier mot.

 

Pour preuve, près de deux semaines après le scrutin, les résultats n’ont toujours pas été prononcés.

 

Il n’y a eu que les protestations de SYDIA TOURE, contre des manœuvres frauduleuses, perpétrées par ceux –là même qui avaient en charge le comptage des votes ; qui ont fusées à travers les médias.

 

Pis encore ; c’est au retrait complet de toute l’opposition guinéenne ; de la commission de comptage ; qu’il a fallu faire face ; parce qu’elle répugnerait la façon dont se passaient les choses, au sein de la dite commission.

 

Et même le RPG arc-en-ciel ; parti au pouvoir, au profit duquel , selon l’opposition, tout cela serait organisé ; y mettra de son grain de sel ; en reconnaissant « des anomalies … dans huit circonscriptions électorales.»

 

Que faire face à la situation ?

 

D’aucuns exhibent l’annulation partielle du scrutin. Mais pour cela, il faut déjà que les parties soient d’accord, sur les circonscriptions concernées. Ce qui est loin d’être acquis.

 

D’autres estiment, _et c’est la position de l’opposition_qu’il faudra sérieusement commencer par penser à l’alternative d’une annulation globale du scrutin.

 

Pendant ce temps, le Pr Alpha CONDE affiche une sérénité à nulle autre pareille en affirmant que « la Guinée ne sera pas destabilisée ».

 

Mais ce dont il ne serait plus possible de douter ; c’est bien évidement l’irrégularité dont le scrutin paraît entâché ; et peut-être aussi le fait que la CENI, aura failli.

 

Après tout le temps qu’il aura fallu pour sa mise en place ; après tout le prix qu’elle aura coûté ; elle a quand même failli.

  

Pnerval !

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’