larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Daniel Kablan Dunkan n’est que la voix de SES maîtres !

Publié par La revue2analck sur 8 Octobre 2013, 15:20pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Daniel Kablan Dunkan n’est que la voix de SES maîtres !

Il a beau fait preuve d’une certaine pugnacité face à la tirade de questionnaires de Christophe BOISBOUVIER de Rfi ; il ne reste pas moins que le premier ministre ivoirien semble toujours indécis _ peut-être parce qu’il n’est pas le décisionnaire final_ sur le transfèrement où non de Charles Blé GOUDE à la CPI. Ce qui le cas échéant pourrait paraître surprenant, étant donné, que son gouvernement a revendiqué sa légitimité de juridiction, pour ce qui concerne Simone GBAGBO.

 

Le cas échéant disais-je, le gouvernement ivoirien pourrait se voir accuser d’une politique juridictionnelle à géométrie variable, dans le dossier de la crise postélectorale. Mais de ça on s’imagine bien que les autorités ivoiriennes n’en ont cure ; et l’assument d’ailleurs parfaitement ; puisque comme l’affirme le premier ministre ivoirien ; « ce sera au cas par cas »

Sur l’amnistie son raisonnement pourrait sembler logique, sauf qu’il ne prend pas en compte le fait que pour le FPI, la libération du leur leader emprisonné à la Haye et l’amnistie de tous leurs partisans reste une condition sine qua none pour une véritable réconciliation nationale.

 

Et la justification de cette position tient par le fait même, qu’à la sortie de la crise postélectorale ivoirienne, il n’y a eu que les partisans d’un seul camp _ celui de GBAGBO_ qui aient été inquiétés par la CPI et par les autorités ivoiriennes ; alors même que les déplorables exactions humanitaires constatées sur le terrain, ont été le fait des éléments des deux camps.

 

Et cette situation désolante pour la crédibilité des autorités ivoiriennes, vient encore d’être dénoncée par Mamadou Koulibaly ; ancien président de l’Assemblée ivoirienne sous l’ère GBAGBO, dans une récente interview accordée au mensuel « Notre Afrik », parution septembre 2013.

 

Quant à l’éventuelle candidature d’un membre du PDCI-RDA à la présidentielle de 2015 ; Daniel Kablan Dunkan a beau tourner la question dans tous les sens, il reste invariable sur un point : cette candidature reste éventuelle.

 

Pour le coup cela accorde sérieusement du crédit à la rumeur persistante qui voudrait que le parti dirigé par HKB, n’entend justement pas présenter un candidat aux prochaines présidentielles, afin de laisser la voie libre à l’allié OUATTARRA, pour un second mandat.

 

Quant à l’émergence de la Côte-d’Ivoire, c’est tout le meilleur qu’il faudrait souhaiter pour ce pays ; même s’il faut pour cela remercier l’actuel président dont on ne saurait douter de la capacité à faire des miracles dans ce domaine.

 

Mais cette mirobolante embellie économique, reste quelque peu ternie par le chômage des jeunes, qui demeure comme une épine dans la botte des nouveaux maîtres de la RCI.

 

Gageons qu’ils sauront se la retirer des pieds !

 

 

Pnerval !

 

 

 

ITW de Daniel Kablan Dunkan; accordée à Ch. BOISBOUVIER de rfi _ 08/10/2013

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’