larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


Faudra t-il se réjouir du rejet du projet de la réforme constitutionnelle ?

Publié par La revue2analck sur 25 Septembre 2013, 15:09pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue, #Les mots 2 @LNACK

Faudra t-il se réjouir du rejet du projet de la réforme constitutionnelle ?

C’est de loin de la question essentielle qui mérite d’être posée.

 

Mais cette interrogation n’a réellement de sens qu’à partir de la supposée réaction que pourrait entrevoir le pouvoir de la refondation, après un deuxième camouflet.

 

Et nul n’ignore, l’incommensurable ressources dont est capable de faire preuve ce pouvoir, lorsqu’il s’agit de défendre ses intérêts.

 

Ceci étant ; il serait faux de ne pas exulter à minima : EVIVI !

 

Personne ne doutait de ce qu’il aurait forcément un problème, à un moment de la procédure. Tous les indicateurs socio politiques, n’ont pas manqué de s’alarmer dans ce sens ; et pourtant le Dieu béninois incarné en la personne du refondateur ; n’a pas jugé bon de rebrousser chemin.

 

Maintenant il s’agira de voir si cette décision rendue en commission sera validée par la plénière. Car me semble-t-il, le projet doit y retourner ; pour subir le vote de l’ensemble des honorables représentants de la république.

 

En attendant les inénarrables griots de la refondation et de sa réforme aux intentions douteuses, n’ont plus qu’à se ronger les ongles en se fourbant d’autres armes ; le peuple immuable et invariable, saura travailler à la défense adéquate.

 

 

@LNACK !  

 

 

 

Commenter cet article

aspilicuerta 26/09/2013 12:26

Prudence qd même, pcq le diable jouit de grds moyens et il paraît qu'il rachète ss cesse les defectionnistes des autres partis pour consolider sa majorité.

1comic2Coo 26/09/2013 12:29

Et comment donc, on va tous les faire venir à la majorité pour faire triompher le projet du prego S' il plaît à Dieu

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’