larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Il n’y a pas de crise ex-nihilo !

Publié par La revue2analck sur 14 Août 2013, 08:38am

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Il n’y a pas de crise ex-nihilo !

La problématique du régionalisme, n’a jamais été aussi présente dans le discours politique de notre pays, que sous l’ère du refondateur.

 

Il y a là, de façon indubitable, une certaine remise en cause de la laïcité de la république béninoise.

 

Et ceux qui s’amusent de bonne ou de mauvaise foi, à manipuler ce paradigme, sans y mettre toutes les précautions d’usage ; non seulement s’y brûleront, mais pourraient embraser, toute une nation avec.

 

Le choix de mes concitoyens, selon qu’ils soient originaires  de telle ou telle région du pays ; pour déterminer si je dois ou non collaborer, avec eux, à la survie de ce qui nous rassemble et nous unit, au-delà de toutes autres considérations, relève tout simplement d’une indécence à nulle autre pareille.

 

En plus de 20 ans de démocratie, on n’a jamais autant parlé de régionalisme, que ces années sous l’ère du refondateur.

 

A tort ou à raison, cette terminologie, s’est souvent invitée, dans le jargon politique de notre pays ces derniers temps.

 

Mais si tant est-il vrai, que le régionalisme devient réellement un problème dans la société béninoise ; alors, il faudra s’y pencher.

 

A la manière d’un docteur face à un patient souffrant, il faudra procéder au diagnostic du mal.

 

Poser les bonnes questions, afin de cibler et de déterminer l’origine du mal, pour enfin proposer le traitement adéquat.

 

 

Je ne sais si  le contexte s’y prête actuellement ou non, mais je pense qu’il faudrait nécessairement, réaliser un modus vivendi, qui puisse permettre d’en discuter, afin de vider la question de tous ses relents pestilentiels et sulfureux.

 

Il y aura forcément, une plate forme adéquate, un cadre idéal, qui s’y prêtera. Il suffira pour cela, à défaut de le trouver ; de le créer.

 

Il faudra que la tâche, ou l’initiative de cette entreprise, soit confiée à une personne dont la probité à cet égard est indiscutable.

 

Dès lors, il nous reviendra à tous, d’accorder à cette personne, le bénéfice et le crédit nécessaire, qui lui permettront d’aller au bout de son travail.

 

Il nous reviendra aussi, de nous autoriser, à croire que nous nous devons de sortir de cette impasse.

 

Le débat politique, à lui tout seul est assez dense, assez tumultueux voire assez houleux ; il n’a aucunement besoin d’artifices supplémentaires; pour le rendre plus explosif, qu’il ne l’ait déjà.

 

 

Al tricky ! 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’