larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Cannes 2013 : une édition sans éclats pour le cinéma africain ?

Publié par La revue2analck sur 23 Mai 2013, 12:14pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Cannes 2013 : une édition sans éclats pour le cinéma africain ?

« Grigris » le dernier opus du cinéaste tchadien, semble n’avoir pas été à la hauteur de la compétition cannoise.

 

C’est du moins l’impression qui se laissait deviner à la sortie de la projection.

 

Contrairement à leur habitude quand ils ont été conquis par une projection, il n’y avait pas foule au sortir du film, pour dire ce qu’elle pensait de la dernière création de Mahamat Saleh Haroun.

 

Sur la croisette, cette réserve dénote le plus souvent, que la projection n’a pas emportée une large adhésion.

 

C’est en fouillant un peu plus les réactions des spécialistes sur les différents supports et dans les pages spécialisées, que j’ai pu glaner quelque information sur les impressions des critiques sur le film.

 

De toute évidence ça n’est pas la manière de filmer, ni l’œil incontestable du cinéaste tchadien qui sont en cause, mais plutôt le thème de son film ; jugé pas assez pertinent ou encore facile.

 

Sur le jeu des acteurs et les dialogues, l’unanimité est loin d’avoir été atteint.

 

Célébré il y a trois ans, sur cette même croisette pour son « un homme qui crie » qui lui vaudra le prix du jury ; il n’est pas certain, que pour la présente édition, le cinéaste tchadien reçoivent les honneurs du jury de la 66ème édition du festival de Cannes.

 

Mais qu’à cela ne tienne ; de par sa seule présence il aura d’une certaine façon, fait triompher le cinéma tchadien et le cinéma africain.

 

 

K-Lyha !

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’