larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Va pour le code électoral ! Mais quid de la disponibilité d’une Lépi saine ?

Publié par La revue2analck sur 2 Avril 2013, 14:01pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

Personnellement et au regard de l’interview accordée par la présidente de la commission des lois à "l'évènement précis", il apparaît qu’il y ait eu une véritable volonté, à bien faire les choses, pour ce qui concerne le code électoral.

 

L’avoir pensé et imaginé sous la forme d’un package de lois pérennes ; n’est pas non plus une mauvaise chose en soi. Même si je n’adhère pas à l’idée qui voudrait que le statut professionnel et peut-être la respectabilité que pourraient dégager un président de bureau de vote ; seraient les seuls gages de son honorabilité et de sa crédibilité.

 

En effet la perversité à ce niveau, n’est pas l’apanage des seuls citoyens des basses classes de notre corpus social ; la délinquance en col blanc, est toute aussi préjudiciable pour le système et encore même plus qu’on ne saurait l’imaginer ; à cause justement de la perfidie notoire, dont elle peut faire la preuve.  

 

Pour ma part ; je préfère m’en remettre à la juxtaposition constante à chaque poste ; des délégués de la mouvance et de l’opposition. Je préfère en effet ; et de loin, l’attention et la vigilance dont ils devront faire la preuve durant l’exercice du scrutin, plutôt que de devoir me fier entièrement à un président de bureau de vote; fut-il un haut cadre de la fonction publique ou une personnalité de renom.

 

Je ne commettrai évidemment pas ce crime de lèse majesté, qui voudrait ranger tous nos cadres à la même enseigne; mais allez trier le bon grain de l'ivraie. Fastidieuse tâche, pour laquelle je préfère troquer, le résultat de la mise à l'épreuve.

 

En politique, il y a longtemps que l’inviolabilité et le respect des principes, ne sont plus de mises ; seuls comptent les intérêts. Et personne ne saurait jurer, de ce à quoi, serait prête la nature humaine, pour arriver à décrocher un poste politique.

 

Aussi voudrais-je attendre de voir, ce que donnera la mise en œuvre de tout ce barnum juridique ; pour en avoir une réelle appréciation; même si cela pourrait-être, une fois de plus ; au détriment du véritable choix du peuple béninois.  

 

Car en effet ; au risque de devoir le répéter indéfiniment ; qu’en est-il de la liste électorale elle-même ? Est – elle complètement apurée de ses vices notoires ? Serait-elle à même de répondre sans critiques majeures ; aux exigences de son objectif ?

 

Et que dire d'autres interrogations non moins négligeables, évoquées dans son article par Euloge BADOU de "La presse du Jour" ?

 

Tant que ces questions resteront en suspens, il est évident que le vote d’un code électoral, d’une luminance juridique, à nulle autre pareille, ne nous éviterait pas pour autant, les désagréments d’une crise postélectorale.

 

Et comme tout le monde le sait, la persistance et la répétition à chaque scrutin des problèmes de cet ordre, ne font que réduire la crédibilité de notre démocratie  .

 

Al trickyAl Tricky !

 

 

new mini logo

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’