larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|TALON et AGBO ne troubleraient pas le sommeil du refondateur

Publié par La revue2analck sur 8 Février 2013, 15:51pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

 

En visite depuis mardi dernier en France, le président Yayi Boni, dont le retour est prévu pour aujourd’hui, en a profité pour traiter avec son homologue français, du cours de l’intervention française au Mali, qu’il avait tant souhaité durant son mandat à la tête de l’UA et qu’il a d’ailleurs salué depuis le Canada, où il était en voyage.


Sur le principe on serait à même de le comprendre pour peu que cette intervention, puisse demeurer, l’une des rares actions à   porter à l’actif de son mandat.


Mais en l’espèce et pour ce que cela implique ; le président béninois, n’aurait pas tort de s’en enorgueillir ; ce qui inclinerait à lui tolérer de s’être costumé aux couleurs de la France « bienfaitrice ».

 

Yabon_--1-.JPG

 

 

Le Mali donc, vraisemblablement aura dominé la teneur des  entretiens de Yayi Boni avec le président français.


Mais on n’aurait pu se passer de se demander s’il a été question durant ces entretiens, des affaires Patrice TALON et Lionel AGBO, qui n’ont certainement pas manqué de parvenir aux oreilles des amis français, pour la simple raison que ces deux anciens proches du président béninois, tombés depuis en disgrâce, vivent en exil en France.


Sur la cause de cette disgrâce ?  L’un et l’autre auraient en fait reproché entre autre, au refondateur, de vouloir modifier la constitution, pour briguer un troisième mandat.


Leur sort aurai-il été au menu des discussions entre HOLLANDE et Yayi Boni ?


Pour sa défense écoutez plutôt ce qu’en pensait le refondateur sur RFI.

 

 

 

 

 

 

 

Même si on pourrait penser qu’à force de le ressasser, on finirait par le croire, il est fort à parier, que Patrice TALON et Lionel AGBO seraient les derniers à croire aux paroles du refondateur.


Il ne fait aucun doute en effet, qu’une fois retourné au pays l’homme d’affaire serait certainement jeté en prison, puisque s’il n’y est pas encore ; c’est parce que la France n’a pas encore accédée à la demande d’extradition formulée par le gouvernement béninois ; quant à Me Lionel AGBO, il ne veut même pas de la grâce que lui aurait accordé le président béninois.


Al trickyAl Tricky !

 

 

 

new mini logo

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’