larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Report des communales ? Rien d’étranges !

Publié par La revue2analck sur 18 Mars 2013, 15:18pm

Catégories : #Les mots 2 @LNACK

Le temps passé, à divertir et détourner l’opinion béninoise par devers elle ; la délimitation du champ du débat politique sur des sujets  _ peut-être nécessaires ; mais certainement pas aussi importants, ni prioritaires au regard d’autres échéances prévues de longue date_ ont finalement ; comme il fallait s’y attendre eu raison des municipales, violant du coup le principe qui édicte le respect du calendrier électoral, dans une démocratie saine.

 

Comment s’étonner ensuite des difficultés rencontrées par ailleurs pour rassembler des fonds pour aller au bout du processus ?

 

Pensions – nous au Bénin que les bailleurs de fonds n’observent pas ce qui se passe sur la place politique béninoise, et qu’en dépit du droit de réserve qu’ils se doivent de garder ; ils se font une opinion bien précise de la nature de notre démocratie ?

 

Il serait bien puéril et inconséquent de la part de nos dirigeants que de penser le contraire.

 

En réalité le seul facteur, qui nous doit au Bénin de bénéficier un tant soit peu de l’attention des pourvoyeurs de fonds étrangers ; tient à la volonté démocratique dont le pays a fait la preuve depuis 1990.

 

La crédibilité et la considération politique que le pays béninois espère tirer sur le plan international vient surtout de cet état de chose.

 

Par conséquent, plus il démontrera des avancées notables sur ce chemin ; mieux ; l’image que se feront de lui ; les partenaires au développement s’en ressentira grandie.

 

Du coup se montreront-ils plus disposés à porter « l’édifice démocratique » avec nous. C’est ainsi et pas autrement que les choses se déroulent à moins de disposer d’un sous sol d’une richesse insolente ; et même encore dans cette hypothèse ; rien ne sera aussi certain, et ça ne sont pas des exemples pour le confirmer qui manquent.

 

Or en l’espèce, le pays béninois pourrait-il jurer d’avoir été d’une exemplarité exceptionnelle sur le terrain du respect des droits de l’homme ; de la bonne gouvernance ; des libertés fondamentales et tutti quanti ?

 

Rien n’est moins certain !

 

Et la situation est assez alarmante pour amener Vitali BOTON du quotidien ADJINANAKOUN à se demander si la démocratie béninoise serait en panne ?

 

Les préalables liés à la mise en œuvre d’une Lépi exempte de tout vice ; sont loin d’avoir été réglés. Ce qui laisserait supposer dans l’éventualité où les municipales finiraient par se tenir ; que le pays ne manquera pas de repasser par le torrent de contestations liées aux défaillances de l’outil ; et qui jettent un sombre voile de soupçons sur les résultats de son utilisation. 

 

Et pour finir, rien du côté du pouvoir n’a été fait ; en dépit des signaux d’alarmes, lancés aussi bien par la presse béninoise, par des responsables politiques que par des observateurs de la vie politique béninoise ; pour sensibiliser  sur les mesures à prendre pour éviter de devoir manquer le rendez-vous des municipales.

 

Rien n’y fera ! Le pays est aux portes des échéances sans la moindre certitude que les élections puissent se dérouler à bonne date.

 

En fait c’est plus de leur report que de leur tenue effective qu’il est question; le tout dans l’indifférence à la fois édifiante et troublante d’un pouvoir complètement perdu dans les méandres paranoïaques de l’ambiance conspiratrice qui règne sur le pays béninois.

 

 

@lnack@LNACK !

 

 

 

 

new mini logo

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’