larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Questionnement autour d’une municipale

Publié par La revue2analck sur 21 Février 2013, 16:05pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

S’il est une chose dont on ne saurait contester l’évidence, c’est l’approche certaine des municipales.

 

L’ambiance dans les écuries partisanes ainsi que la guerre des verbatim qui peu à peu commence par s’installer, dénote bien de la prise de conscience des uns et des autres, de l’éminence des échéances.

 

Les déplacements dans les fiefs électoraux pour conforter la base électorale ; ou même pour déstabiliser celle d’un potentiel concurrent, sont devenus plutôt réguliers.

 

L’électeur est en passe de devenir, « l’objet » le plus courtisé du microcosme politique béninois et peu et importe ses volontés et ses désirs ; on y fera attention. Ou du moins, on lui donnera l’impression d’y prêter attention.

 

Nos honorables députés, pour suivre la marche, viennent en grandes pompes de voter, une nouvelle répartition parcellaire du territoire, avec pour incidence, la création selon le président de l’assemblée de plus de 1500 unités administratives.

 

Mais est-ce pour autant qu’il faille se réjouir d’une prochaine tenue apaisée des échéances municipales ?

 

Certainement pas, car par delà cette bonhomie apparente, persiste des les éternelles points d’achoppements, qui depuis le temps, sont loin d’avoir été éludés.

 

Et si d’aucuns pour leur intérêt s’en occultent la réalité, ça n’est que pour le moment venu, oser prétendre s’être bien acquitté de leur  devoir de citoyen ; puis de représentant de la nation, alors même que les seuls jeux auxquels ils se seront prêtés, n’auront servi qu’à mieux piper les dés au profit de leur dépendance partisane. 

 

Sinon pourquoi cette lenteur dans les préliminaires des échéances électorales ? Ne serait-il pas grand temps que débutent les inscriptions ? Et pourquoi la SAP/CENA s’est-elle permise d’organiser cette formation salvatrice certes, pour une meilleure appréhension de l’outil électoral, pour ne favoriser, au final les délégués de certains partis au détriment d’autres ?

 

Il n’aura échappé à personne, que de telles discriminations, sur un sujet aussi épineux que celui de la Lépi, ne fait que rajouter d’autres inquiétudes, sur des incertitudes qui sont loin d’être dissipées.

 

Pour un décor sommaire aussi désastreux, serait-on prêt de jurer, que tout se déroulera pour le meilleur, lors des prochaines échéances municipales ?

 

Al trickyAl Tricky !

 

 

new mini logo

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’