larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Qu’a fait le refondateur avec sa majorité ?

Publié par La revue2analck sur 8 Avril 2013, 13:18pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

|Qu’a fait le refondateur avec sa majorité ?

La question m’a été inspirée par un article de « l’évènement précis » qui évoquait comment le refondateur avait finit par réduire l’opposition à sa plus simple expression.

 

Et l’auteur de l’article M.WANDJI de procéder à une exégèse assez succincte, mais non moins explicite  de la situation, pour finir par une invitation de l’opposition à s’investir dans son rôle au risque de devoir déplorer la déliquescence de la démocratie béninoise.  

 

Aussi n’ai –je pu m’empêcher de me demander si au moins le pouvoir de la refondation avait pu tirer profit de cette situation ?

 

Et force est de constater que sur le fond ; ce confort parlementaire n’avait en réalité, servi qu’à permettre au pouvoir de procéder à des manœuvres politiciennes en vue d’aboutir à des desseins opportunistes.

 

Une telle aisance dans le jeu politique en toute démocratie saine, avec un exécutif responsable; aurait été le moyen d’initier un programme de réformes, ou une politique ingénieuse et imaginative ; à la fois osée et  innovante ; qui n’aurait eu aucune chance de s’imposer sans un tel confort parlementaire.

 

Malheureusement dans le cas d’espèce, cette majorité parlementaire n’aura pas servi à grandes choses ; à part, à instrumentaliser un peu plus les institutions républicaines, pour en faire des appendices de l’exécutif.

 

Dès lors, s’impose une interrogation sur la priorité des sujets devant faire l’objet des débats parlementaires. S’inscrivent t-ils dans une optique d’intérêt national, avec pour finalité de consolider notre démocratie ?

 

Ou alors tout en donnant cette impression, ils répondent plus à une volonté de l’exécutif à régler ses comptes avec les derniers réfractaires à son hégémonie ; ou à faire légiférer le parlement dans le sens exclusif de ses intérêts opportunistes ?

 

Et mieux ! Quand le pouvoir n’est pas à l’initiative de ces distorsions du jeu démocratique, ce sont les institutions elles-mêmes, qui s’y soumettent ; histoire peut-être de se rendre encore plus agréable qu’il ne faut aux yeux du prince.  A ce propos d’ailleurs, la sortie médiatique de l’He SEHOUETO, est plus qu’éloquente sur le sujet et m’épargne toute forme de répétition inutile.

 

Il est vrai que d’irréductibles partisans de la refondation, voudront m’arguer un certain pragmatisme ; et chercheront à dresser un bilan élogieux  de la présidence de leur chef.

 

Soit !

 

Et c’est de bonne guerre !  Mais à mon tour de leur demander si leur courage politique s’il en est ; les autorisait à faire un constat contraire ?

 

Al trickyAl Tricky !

 

 

 

new mini logo

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’