larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|Corruption au Bénin : le vers est dans le fruit et n’est pas prêt de le quitter !

Publié par La revue2analck sur 9 Janvier 2013, 13:04pm

Catégories : #Les mots 2 @LNACK

Autant l’admettre d’entrée, ça n’est plus l’avalanche de scandales financiers ou de scandales tout court ; qui me surprendront sous le régime de la refondation.

Tout porte à croire que de scandales, le pays béninois, n’a pas fini d’en entendre parler.

 

Par contre s’il est réellement quelque chose qui suscite mon intérêt, au-delà de la normale, c’est peut-être le rythme effréné de la survenance de ces scandales.

 

Le pays semble à peine s’être relevé d’un précédent que le prochain éclate. C’est à n’en plus en finir. Et sans avoir fait vœux de devin, je suis à même de prédire, que ça n’est pas prêt de s’arrêter ; et pour cause.

 

Par principe, et au regard de ce que nous tenons unanimement comme notre droit positif, qui nous régit tous, au sein de la cité ; la valeur et la portée d’une faute n’ont de sens, que par la sanction applicable, une fois la réalité de la faute établie.

 

Même si dans les faits, moult conditions peuvent venir influer sur la nature et le degré de la sanction ; il ne souffre d’aucune réserve, quant à l’application d’une sanction, une fois qu’une faute a été commise.  

 

Mais pour des raisons qui demeurent toujours obscures, et dont le commun des béninois se doute certainement sans jamais oser l’énoncer ; ces multiples affaires aux relents de corruption, ne connaissent jamais une issue, à la mesure de ce qui est reproché aux personnalités mises en cause.

 

Comment alors dans ces conditions, ne pas concevoir que des affaires du genre, pullulent et polluent, la vie politique béninoise ?

 

Comment ne pas comprendre cette prolifération mortifère, lente, consciencieuse mais irréversible de l’économie béninoise, alors même que les mécanismes légaux qui pourraient enrayer cette dégringolade existent, et sont pourtant toujours bloqués dans les méandres du pouvoir ?

 

La seule chose qui permet d’inculquer à l’enfant qu’il a mal agit ou qu’il s’est mal comporté, c’est justement la sanction ou la punition parentale, qui sert de rappel à l’ordre.

 

Peu importe la nature de la sanction, elle doit impérativement exister pour marquer le sens et la valeur, ainsi que la différence qui existe entre la norme négative et celle positive.

 

Dans le cas du pays béninois, il semblerait pourtant que ces notions notoires, relevant du bon sens, ont depuis longtemps déserté le forum.

 

@lnack@lnack !

 

 

new mini logo

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’