larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|BENIN: Le Général ; l’affaire et le secret d’instruction

Publié par La revue2analck sur 10 Décembre 2012, 15:26pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

Ça n’est pas forcément par souci de prendre parti pour l’une ou l’autre des parties que le législateur, à recommandé une certaine neutralité et surtout le respect du secret de l’instruction.

 

A mon avis ; il s’agit surtout de permettre au juge d’instruction, de pouvoir travailler, dans un environnement sain ; dans une certaine sérénité qui le protège de toute sorte de pression, pouvant influer sur son jugement.

 

Mais dans la réalité, c’est plutôt l’inverse qui est devenu la norme, en dehors de la presse qui au nom de la recherche du scoop et de son devoir d’informer ; fait tout pour trouver de quoi percer le secret de l’instruction ; il y a de plus en plus ; les manœuvres diverses, des parties à saturer l’opinion  pour essayer de faire imposer dans l’opinion « leur vérité » ; avant même celle à laquelle l’instruction est censée aboutir.

 

C’est à cette malheureuse manœuvre que semble ressembler ce à quoi s’applique le pouvoir de la refondation dans l’affaire dite de tentative d’empoisonnement du chef de l’Etat. Le tout avec une certaine grossièreté, assez révélatrice de la fébrilité palpable qui ne laisse rien augurer de bon ; s’il en est ; du parti pris ou non, des instances du pouvoir ; à imposer par devers l’opinion et le juge d’instruction ; « leur vérité ».

 

Face à un tel acharnement, il paraît évident que s’impose une interrogation :

 

La seule force véridique ne se suffirait-elle plus à elle – même dans le pays béninois ?

Pourquoi faudrait-il autant d’efforts du pouvoir, pour révéler une vérité qui était censée, sembler et paraître inéluctable ; à en croire les conférences de presse des premières heures sur l’affaire ?

« La vérité » à laquelle le pouvoir voudrait nous faire croire, sur cette affaire ; serait-elle exempte de toute malversation condamnable ?

 

A la fin, il m’aura fallu trois interrogations, au lieu d’une. C’est dire tout le maelstrom que représente cette affaire, dans laquelle le pouvoir interfère à vau lot ; et sur laquelle il intervient comme il lui plaît; par voie de presse, alors même que curieusement _ comme s’il ne fallait pas s’en douter_ les avocats des parties adverses, sont privés de relais médiatiques, pour leur conférence de presse.

 

Mais le comble c’est que à force, le pouvoir finit par se « pélanger les médales ».

Illustration : Dans son droit de réponse adressée suite à l’article de LNT ; le général SEMEGAN, affirmait qu’il n’était point un envoyé du chef de l’Etat, et que son déplacement, aux fins d’extraire le médecin CISSE, " n'embrouille aucun esprit, ne brouille aucune piste" .

Et d’insister auprès du quotidien de Vincent Folly pour qu’il mette « l’accent sur la non –ingérence d’une quelconque autorité et pas surtout celle du Chef de l’Etat dans ce dossier de passation du commandant CISSE devant un conseil de discipline »  


 

Manque de pot ; en s’expliquant plus tard sur la passation en conseil de discipline du commandant CISSE, le même Gal SEMEGAN précisera « que le Chef de l’Etat a demandé d’arrêter la procédure disciplinaire, afin que la justice fasse son travail, mais la hiérarchie militaire lui a expliqué que cela ne porte pas entorse à la procédure judiciaire en cours… »

 

 

Pourrait-on continuer à soutenir que le refondateur ne serait pas au courant de tout ce qui se trame ?

Ne s’agirait-il pas là d’une forme d’intervention dans le cours de l’instruction ?

Comment expliquer par ailleurs ces multiples pressions sur le commandant CISSE et votre propre nièce, pour qu’ils témoignent en faveur de « la vérité » du pouvoir ?

Le fac-similé de la lettre du Dr CISSE que vient de publier LNT sur son site ; et en attendant la réaction du pouvoir ; aura fini de vider le pouvoir de toute sa bonne foi dans cette affaire.

154655_497792653576063_1922816252_n-.jpg

154655_497792656909396_1507024197_n.jpg

 

 

Al trickyAl Tricky !

 

new mini logo

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’