larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|ABT à la conquête de son destin ?

Publié par La revue2analck sur 9 Février 2013, 09:10am

Catégories : #Opinions et idées

 

 

Cette contribution que  Larevue2analck  se fait un plaisir de publier, provient d’un béninois de la diaspora, qui donne son avis sur la dernière tournée d’ABT en France, dont  lr2@  a d’ailleurs relayé le passage sur le plateau du « Grand débat » d’Africa N°1, le 31 janvier 2013.

La fluidité de la prose et la profondeur des propos, m’ont convaincu que je devais la publier. Et  éventuellement Lr2@  serait preneur d’autres contributions de l’auteur s’il daignait les accoucher dans la même verve, mais avec un peu moins de parti pris que nous tolérons; parce qu'il nous a d'entrée précisé avoir voté pour ABT lors des dernières présidentielles.

 

@LNACK

 

----------------------------------------------------

 

 

S’il est une chose qu’on ne pourra pas dire d’ABT, c'est qu’il ne se repose pas sur ses lauriers. VOLONTAIRE ET PROACTIF, il s’applique, dans la moindre de ses actions, à transcrire ces valeurs  dont il a fait la preuve sur le plan professionnel, dans les autres projets qui lui tiennent à cœur, le tout au service du développement.

 

Car c'est ainsi que l'ancien candidat aux dernières présidentielles béninoises m'est apparu ; soucieux du développement avant tout de son pays, mais également du continent africain.

 

Il y a donc chez l'homme,  une volonté à  conférer une dimension systémique a son action, car le développement du Bénin, ABT ne l'entrevoit pas sans celui de la sous région ouest-africaine, encore moins sans celui du continent tout entier.

 

Cette caractéristique politique de sa personnalité, ABT en a donné la preuve lors de la petite tournée qui l'a amenée récemment en France à  la rencontre des béninois de la diaspora le samedi 02 juillet 2013, non sans prendre la peine, de faire un détour par les plateaux de la radio panafricaine, où il a fait étalage de cette conviction qui caractérise si bien cette race d'intellectuels responsables, dont le continent a si grand besoin.

 

 

 

 

 

De la rencontre de l'avenue d'Iéna, je ne ferai pas la transcription, d'autres supports, voire d'autres médias, l'ont que trop bien relayés, alors je prends le parti de jeter aux orties mes notes, pour laisser libre court a mes impressions.

 

Et puis qu’aurais-je dit d’autre que cet enthousiasme communicatif qui prit la salle ; à l’entrée d’ABT ?

 

Ou de son exposé si explicite _ exemples à l’appui _ de sa conviction que les choses peuvent encore changer au Bénin ?

 

A part peu être conforter cet état de chose par ce projet associatif  de cette Fondation Cœur à cœur ; au travers de laquelle, il compte solliciter la diaspora béninoise, à contribuer au développement de leur terre natale ; par  leur participation à des projets qui seront mis en œuvre, dans les 77 communes béninoises.

 

Bien entendu malgré les recommandations de l’homme du jour ; cette rencontre qu’il voulait avant tout hors du champ purement politique, n’a pu s’en exclure ; tant les questions posées durant le débat qui suivra l’exposé d’ABT ; finiront-elles par se figer dans le champ politique. A commencer par la première d’entre elles ; posée par l'ambassadeur AGOSSOU; dont l'astreinte à ses obligations fonctionnelles; empêchera d’entendre l’ancien président de la BOAD lui répondre.  

 

D’autres contrariétés s’élèveront durant la phase des questions-réponses; face à l’opportunité d’un tel projet à ce moment ou même sur la nature des fonds à mobiliser pour le fonctionnement de la Fondation; ou encore s’il ne fallait pas s’investir plutôt dans un projet industriel selon l’avis du Pr Johnson.

 

 

Mais même face à ce qui pourrait s’apparenter à un léger désagrément de parcours ; ABT s’appliquera à répondre aux interrogations de ses compatriotes de l’hexagone.

 

Au final ; j’en arrive à la déduction qu’il  y a manifestement en cet homme, quelque chose qui relève d'un destin national, et ma plus grande appréhension demeure le risque de devoir _ à  cause de ces petites choses qui ne nous honorent pas et dont pourtant nous raffolons tant _ voir  le pays béninois ; rater son rendez-vous avec cet homme.

 

 

GSD

autodidacte

 

 

 

new mini logo

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’