larevue2analck

larevue2analck

"Parce que vous ne pensez pas pareil que nous"


|3 ans de prison ferme pour homosexualité

Publié par La revue2analck sur 18 Décembre 2012, 15:40pm

Catégories : #Les chroniques 2 la revue

C’est la sanction que vient de prononcer la cour d’appel de Yaoundé au Cameroun, à l’encontre de Roger Jean Claude Mbédé; pour avoir adressé un SMS amoureux à un prétendu amant.

 

Au-delà de l’indignation, je ne peux m’empêcher de me demander s’il n’y avait réellement rien de bien important à faire, dans un pays qui croule sous les dettes et qui pointe dans les 50 derniers pays à l’indice du développement humain ; que de s’appliquer à régenter la vie privée des citoyens camerounais.

 

La pénalisation de l’homosexualité au Cameroun, relève tout simplement de ces tares qui n’honorent pas l’ancrage de ce pays dans le 21ème siècle, puisque l’écho de telles lois, nous ramènent à des années lumières en arrière, à des périodes sinistres dont l’humanité ne doit certainement pas s’enorgueillir.

 

Ce qui m’insupporte en fait, ça n’est pas tant l’homo ou l’hétérosexualité des citoyens camerounais ; mais l’intervention avec fracas du pouvoir dans l’une des parcelles les plus intimes qu’il soit donné, d’espérer encore garder pour soi.

 

Mais que n’a-t-il à s’ennuyer, le pouvoir au Cameroun, d’avoir assez du temps ; alors même que les enjeux cruciaux qui se posent à l’économie camerounaise, sont loin d’avoir été relevés ; pour s’intéresser à la vie sexuelle de ses concitoyens.

 

Et même s’il y  avait lieu de tolérer la chose ; il serait difficile de trouver des raisons convaincantes ; car je suis prêt à parier que les cas de criminalité sexuelle ; pédophilie, viol et violence  confondus;et qui demeurent toujours irrésolus,dans les villes du Cameroun, ne doivent pas manquer. Et c'est sans compter toutes les autres formes de criminalités répréhensibles.

 

Le cas échéant, je me demande alors, pourquoi prendre le parti de les ignorer, pour s’attarder sur des relations librement consenties entre personnes adultes, du seul fait qu’elles seraient du même sexe ?

 

Mais ce qui m’indigne encore plus, c’est la certitude que j’ai, qu’il existe, au sein même de ceux qui appliquent ces législations homophobes, dans tous les pays où elles sont toujours en vigueur ; des personnalités de 1ER ordre qui en sont.

 

Enfin ; je crois que les mauvais sentiments et autres tares innommables sévissent assez dans nos sociétés, pour être encore confortés par des lois.

Cette forme de légalisation de la haine pour tout ce qui pourrait paraître non conforme, à ce que nous tenons pour correct ou bienséant ; n’est pas forcément ce qu’il y a de plus sain et de plus enviable, pour nos sociétés.

   

k-lyha bisK-Lyha !

 

 

 

new mini logo

Commenter cet article

Archives

Articles récents

’’Les opinions émises sur ce blog n’engagent que leurs auteurs, rien que leurs auteurs’’